60 millions d’unités de Windows 8 depuis octobre par Microsoft

60 millions d’unités de Windows 8 depuis octobre par Microsoft

Microsoft a vendu 60 millions de licences et de mises à jour de Windows 8 depuis le lancement de son nouveau système d’exploitation, le 26 octobre dernier, a annoncé mardi l’un des dirigeants de la division Windows du groupe de Redmond lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas.

Ces chiffres révèlent un démarrage solide mais pas spectaculaire pour le nouveau produit phare de Microsoft, qui peine à compenser l’érosion des ventes de micro-ordinateurs et dont la tablette tactile Surface n’a pas encore conquis les consommateurs.

Les chiffres des ventes de Windows 8 sont globalement comparables à celles de son prédécesseur, Windows 7, qui avait été lancé en 2009, a déclaré Tami Reller, directeur financier de la division Windows, lors d’une présentation à des analystes et des investisseurs lors de ce salon de l’électronique grand public.

Il n’a pas précisé le volume des ventes de la tablette Surface. Microsoft compte sur cette tablette, lancée le même jour que Windows 8 et destinée à concurrencer l’iPad d’Apple, pour compenser l’impact du recul de l’érosion des ventes d’ordinateurs sur ses résultats.

Les chiffres définitifs des ventes de PC pour 2012, attendus dans les prochaines semaines, devraient montrer un recul des ventes, le premier en une décennie, alors que les consommateurs délaissent de plus en plus les ordinateurs au profit des appareils nomades comme les tablettes et les smartphones.

Bill Rigby; Myriam Rivet pour le service français, édité par Nicolas Delame

© Reuters


Tags assigned to this article:
microsoftwindows 8

Related Articles

Classement Forbes des Africains subsahariens francophone les plus riches

29 Africains sur les 1800 fortunés recensés figurent dans le classement Forbes des hommes les plus riches au monde. Cependant

Ecobank perd contre Thierry Tanoh devant la justice britannique

Après les tribunaux d’Abidjan et de Lomé, c’est au tour de la justice londonienne de se prononcer en faveur de

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort

« Avant, à cette saison, on importait des haricots du Burundi mais les Burundais disent qu’ils ne veulent plus que leurs

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*