Adicomday 2017: la communication digitale africaine célébrée à Paris

Panelistes à l'ADCICOMDAY, le 2 mars 2017 à Paris

Panélistes à l’ADCICOMDAY, le 2 mars 2017 à Paris

Des influenceurs, des professionnels de la « com », des décideurs, tout ce beau monde s’est réuni à Paris jeudi dernier pour assister à la première édition des Africa Digital Communication Days (adicomdays en abrégé). 

Longtemps marginalisé, l’Afrique est à présent mise sous le feu des projecteurs. Porté par une croissance exceptionnelle que ce soit d’un point de vue économique ou démographique, c’est aujourd’hui le continent de toutes les promesses.

Adicomdays c’est le premier grand rendez-vous B2B des acteurs de la communication digitale en Afrique. On y parle publicité, contenu web ou réseaux sociaux.

Co-organisé par les agences de communication Hopscotch Africa et Totem expérience, cette première édition articulée autour du contenu de marque « brand content » a réuni plus d’une cinquantaine d’ intervenants venu de France, de Côte d’ivoire, du Gabon ou du Congo.

Parmi les invités entre autres; Édit Brou blogueuse ivoirienne et cofondatrice du webzine féminin « Ayana Webzine », Diane Audrey Ngako fondatrice du site « Visiter l’Afrique », Dycosh comédien franco-congolais, Filip Kabeya, fondateur du « Lumumba Lab » à Kinshasa.

Ces noms ne vous disent peut être rien mais ce sont de véritables stars sur la toile, actifs dans des domaines variés tels que la mode, le voyage, ou le militantisme associatif. Chacun de leur Tweet, posts Facebook ou Instagram sont partagés, commentés et parfois même critiqués. Leurs vidéos cumulent souvent des millions de vues. Tous ces facteurs et l’impact qu’ils ont sur une large communauté font d’eux des influenceurs. L’audience totale de ces influenceurs africains sur tous leurs médias sociaux cumule même à 3 761 821 followers.

Ce succès ne laisse bien sur pas les marques indifférentes et nombreuses sont celles qui ont envoyés leurs représentants pour assister et même animer cet événement. La présence des représentants d’Orange, Canal Plus ou Air France en est la preuve.

Après petits fours, interventions de speakers et échanges de cartes de visite, la journée s’est soldée par une remise de prix « adicomdays awards » récompensant les meilleurs acteurs de la communication digitale africaine. Cet Adicomdays a réussi à combler les attentes de ses participants et permis de placer la créativité publicitaire africaine sur le devant de la scène.

Espérons maintenant que nous verrons les fruits de cet événement lors de futures collaborations entre marques et influenceurs africains, si tel n’est pas le cas une deuxième édition est déjà en préparation.

Envoyé spécialé pour Oeil d’Afrique, Hervé Malauka Mbaki


Tags assigned to this article:
AdicomdaysafriqueInfluenceursréseaux sociaux

Related Articles

RD Congo : Le pagne Invité d’honneur à la Fondation Cartier

Le pagne, marqueur social majeur  et un des éléments de base de l’habillement dans de nombreux pays en Afrique noire,

Syrie: Assad accuse la France de « soutenir le terrorisme »

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé la France de « soutenir le terrorisme » et évoqué Prague comme un lieu où

Côte d’Ivoire : La bataille autour du Ciment ivoirien est lancée entre Dangote Cement et les autres cimentiers

Les cimentiers ivoiriens ont démontré leur opposition pour le projet d’importation de 1 million de tonnes de ciment par an

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*