Afrique du Sud : Julius Malema accusé de détournement par les membres de son parti

Julius Malema

Julius Malema

Julius Malema, l’ancien président de la Ligue des Jeunes de l’ANC, n’est plus Président de son parti l’Economic Freedom Fighters (EFF).  Il est accusé de détournements de fonds par les membres de son parti qui exigent sa démission de la tête du parti.
L’ancien membre de l’African National Congress (ANC) est accusé de détournement de fonds et d’autoritarisme par les hauts cadres du parti.
Le très médiatique et controversé leader populiste sud-africain, Julius Malema, est empêtré dans des déboires judiciaires. Il est poussé à la sortie par les membres de son propre parti à la suite d’une grave crise financière que traverse  l’EFF.
On reproche à Julius Malema de s’être acheté une Golfe GTI avec la carte bancaire de son parti. En outre un compte bancaire secret lui servirait à payer ses vêtements et ses impôts à l’insu des instances de son parti.
Juluis Malema est bien connu pour ses démêlés judiciaires. Son exclusion de l’ANC en 2012, a été le résultat d’une longue bataille judiciaire. Mais l’homme le dit à qui voulait l’entendre qu’il est le défenseur des déshérités et des populations pauvres sud-africaines et dénonce les abus des autorités du pays.
C’est d’ailleurs grâce à ce crédo qu’il a raflé des sièges à l’assemblée Nationale à l’issue des dernières législatives. L’homme ne cesse de dénoncer la gestion faite du pays par Jacob Zuma.
Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
afrique du sudANCJulius Malema

Related Articles

Côte d’Ivoire: CCDO, une nouvelle police pour lutter contre le grand banditisme

Le dispositif sécuritaire de la capitale économique ivoirienne vient de se doter d’une nouvelle police qui a désormais  pour mission

Congo: le général Jean-Marie Michel Mokoko en garde à vue à la DGST

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat malheureux à la présidentielle du 20 mars remportée par le président Denis Sassou Nguesso,

RDC:la brigade d’invention de l’ONU n’arrivera pas à faire ce que les FARDC n’ont jamais fait (M23)

La brigade d’intervention de l’ONU n’arrivera pas à faire ce que les Forces armées de la République démocratique du Congo

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*