Afrique du Sud: le rappeur Mos Def arrêté pour avoir présenté un faux passeport

Mos Def

Mos Def

Le rappeur américain Mos Def, Dante Terrel Smith de son vrai nom, a été arrêté à l’aéroport du Cap après avoir présenté aux autorités sud-africaines un faux document intitulé « passeport mondial », a indiqué vendredi le ministère de l’Intérieur à Pretoria.

« M. Smith est entré sur le territoire avec un passeport américain et un visa de touriste. Il a ensuite tenté de quitter l’aéroport du Cap en fournissant un document inconnu intitulé +passeport mondial+ qui a été rejeté par les services d’immigration », a expliqué le ministère dans un communiqué.

Mos Def a été arrêté et placé en garde à vue jeudi soir. Lors de sa comparution vendredi, le tribunal de Bellville au Cap lui a accordé une libération sous caution, fixant le montant à 5.000 rand (270 euros), ont rapporté des médias locaux sans autres précisions.

« Les services de la police sud-africaine l’accusent d’avoir utilisé des documents d’identité frauduleux. L’affaire est actuellement examinée par un tribunal », pour savoir s’il sera ou non expulsé, a précisé le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mayihlome Tshwete, sur son compte Twitter.

« M. Smith vit en Afrique du Sud avec sa famille sans les permis nécessaires », a ajouté le porte-parole.

Selon le gouvernement sud-africain, l’épouse, la mère et les quatre enfants du rappeur de 42 ans ont dépassé leur autorisation de durée de séjour sur le territoire et disposent de « 14 jours » pour quitter l’Afrique du Sud.

En 2014, Mos Def, qui se fait aussi appeler Yasiin Bey, avait dû annuler une tournée aux Etats-Unis pour des raisons « légales et liées à l’immigration », selon ses producteurs.

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
afrique du sudMos Defpasseport

Related Articles

RDC: Koffi Olomide en prison en attendant le prononcé de sa peine

La police nationale de la République Démocratique du Congo a procédé ce mardi 26, sur ordre du Procureur Général de

Burkina Faso: Blaise Compaoré vient-il de remporter une autre bataille ?

Le lieutenant colonel Moussa Céleste Coulibaly, l’ex aide de camp de l’ancien Président du Faso, Blaise Compaoré a été nommé à

Exclusif/Gabon : Le linge sale de la famille Bongo lavé à Abidjan

La famille bongo fera-t-elle définitivement la paix sur les bords de la lagune Ebrié. La crise qui secoue la famille

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*