Afrique du Sud: crise autour du paiement des aides sociales

Des militants de l’opposition sud-africaine lors d’une manifestation pour dénoncer le non-paiement des aides sociales à Pretoria, le 10 mars 2017 afp.com – GIANLUIGI GUERCIA

Des centaines de militants de l’opposition sud-africaine ont défilé vendredi à Pretoria pour dénoncer le risque de non-paiement en avril des allocations sociales de 17 millions de personnes, une crise qui révèle de vives tensions au sein du gouvernement.

L’Afrique du Sud verse chaque année 140 milliards de rands (9,9 milliards d’euros) d’allocations pour les retraités, les chômeurs ou encore les handicapés.

Le paiement est sous-traité à une entreprise privée, Cash Paymaster Services (CPS), dont le contrat s’achève fin mars.

La ministre du Développement social Bathabile Dlamini, proche du président Jacob Zuma, se trouve depuis plusieurs semaines sous le feu des critiques pour n’avoir pas anticipé la fin de ce contrat et trouvé une solution alternative.

« La corruption et l’incompétence de ce gouvernement ont mis en danger les allocations de 17 millions de sud-Africains. Pour beaucoup de gens, c’est une question de vie ou de mort », a dénoncé Mmusi Maimane, le chef du principal parti d’opposition l’Alliance Démocratique (DA), qui organisait la marche.

« Si la ministre échoue dans ce projet (…) nous lancerons des poursuites criminelles contre elle », a-t-il ajouté devant la presse, avant de réclamer la démission de Mme Dlamini.

Cette dernière répète depuis le début de l’affaire que les pensions seront bien payées à temps et qu’un nouveau contrat va être signé entre l’Etat et l’entreprise CPS.

Cette affaire a une nouvelle fois mis en lumière les relations très tendues, au sein-même du gouvernement du Congrès national africain (ANC), entre les proches du président Zuma et ceux rangés derrière le ministre des Finances, Pravin Gordhan.

Le patron du Trésor assure que tout nouveau contrat signé pour le paiement des allocations doit passer par un appel d’offres, contrairement à ce qu’affirme Mme Dlamini.

Comme le soulignent de nombreux analystes, le paiement des allocations est un facteur de la popularité toujours très forte de l’ANC dans les milieux ruraux.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.



Related Articles

L’Afrique du Sud et l’Angola évaluent leurs accords de coopération

L’Afrique du Sud et l’Angola, tous deux membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), ont convenu de

Afrique du Sud: un juge somme Zuma de justifier son remaniement

La justice sud-africaine a ordonné jeudi au président Jacob Zuma de publier tous les documents qui ont justifié le récent

Mandela est arrivé conscient à l’hôpital

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela, âgé de 94 ans, est arrivé conscient à l’hôpital dans la nuit de mercredi à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*