Afrique du Sud: crise autour du paiement des aides sociales

Des militants de l’opposition sud-africaine lors d’une manifestation pour dénoncer le non-paiement des aides sociales à Pretoria, le 10 mars 2017 afp.com – GIANLUIGI GUERCIA

Des centaines de militants de l’opposition sud-africaine ont défilé vendredi à Pretoria pour dénoncer le risque de non-paiement en avril des allocations sociales de 17 millions de personnes, une crise qui révèle de vives tensions au sein du gouvernement.

L’Afrique du Sud verse chaque année 140 milliards de rands (9,9 milliards d’euros) d’allocations pour les retraités, les chômeurs ou encore les handicapés.

Le paiement est sous-traité à une entreprise privée, Cash Paymaster Services (CPS), dont le contrat s’achève fin mars.

La ministre du Développement social Bathabile Dlamini, proche du président Jacob Zuma, se trouve depuis plusieurs semaines sous le feu des critiques pour n’avoir pas anticipé la fin de ce contrat et trouvé une solution alternative.

« La corruption et l’incompétence de ce gouvernement ont mis en danger les allocations de 17 millions de sud-Africains. Pour beaucoup de gens, c’est une question de vie ou de mort », a dénoncé Mmusi Maimane, le chef du principal parti d’opposition l’Alliance Démocratique (DA), qui organisait la marche.

« Si la ministre échoue dans ce projet (…) nous lancerons des poursuites criminelles contre elle », a-t-il ajouté devant la presse, avant de réclamer la démission de Mme Dlamini.

Cette dernière répète depuis le début de l’affaire que les pensions seront bien payées à temps et qu’un nouveau contrat va être signé entre l’Etat et l’entreprise CPS.

Cette affaire a une nouvelle fois mis en lumière les relations très tendues, au sein-même du gouvernement du Congrès national africain (ANC), entre les proches du président Zuma et ceux rangés derrière le ministre des Finances, Pravin Gordhan.

Le patron du Trésor assure que tout nouveau contrat signé pour le paiement des allocations doit passer par un appel d’offres, contrairement à ce qu’affirme Mme Dlamini.

Comme le soulignent de nombreux analystes, le paiement des allocations est un facteur de la popularité toujours très forte de l’ANC dans les milieux ruraux.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.



Related Articles

Afrique du Sud: Zuma soumet des dates au Parlement pour plancher sur les questions orales

Après les incidents intervenus au Parlement sud-africains en février dernier lors d’une intervention de Jacob Zuma et les condamnations qui

Mandela le dernier leader de l’humanité s’en est allé

  Un grand arbre vient de tomber sur le continent. Une icône de toute une génération et un homme qui

Comment le président soudanais Omar el-Béchir a quitté l’Afrique du Sud

Le président soudanais, recherché pour génocide par la CPI, a été exfiltré d’Afrique du Sud par des policiers chargés de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*