Afrique du Sud : une mutinerie en prison fait 3 morts et 26 blessés

Un hélicoptère de la police à Port Elizabeth, le 21 juin 2010 en Afrique du Sud | AFP/Archives | PHILIPPE HUGUEN

Un hélicoptère de la police à Port Elizabeth, le 21 juin 2010 en Afrique du Sud | AFP/Archives | PHILIPPE HUGUEN

Des autorités pénitentiaires sud-africaines ont indiqué lundi que trois personnes ont été tuées et 26 autres blessées dans une mutinerie survenue dans une prison de Port Elizabeth, dans le sud du pays.

« Il y a eu un affrontement entre des gardiens et des détenus, qui a conduit à la mort de trois personnes, 26 autres étant blessées », dont dix grièvement, a confirmé, le 26 décembre, Logan Maistry, porte-parole des services pénitentiaires,  sans préciser si les victimes étaient des gardiens ou des détenus.

Un hélicoptère, des ambulances et des véhicules des services de secours ont afflué à la prison de Saint Albans alors que les gardiens s’efforçaient de rétablir l’ordre.

L’opposition exige une enquête

Michael Masutha, ministre sud-africain de la Justice, devrait se rendre mardi sur place.

De son côté, le parti d’opposition Alliance démocratique (DA) a appelé à une enquête. Ce n’est « pas la première fois que des événements violents arrivent dans cette prison », a-t-il ajouté.

Les mutineries de prisonniers sont fréquentes dans la province du Cap Oriental, dont Port Elizabeth est la principale agglomération.

AFP

 

 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
afrique du sud

Related Articles

Procès de Karim Wade: Viviane Wade Jubile en pleine Audience

Viviane Wade, la maman de Karim Wade a laissé exprimer sa joie devant le tribunal de Dakar qui a renvoyer

Elvis Tsalissan Okombi : « A l’étranger, c’est toujours le « Sassou dictateur », mais… »

Farouche défenseur du changement de Constitution au Congo Brazzaville en 2015, Digne Elvis Tsalissan Okombi est désormais le ministre délégué

La RDC se débarasse de ses sacs plastiques

Dans de multiples pays africains, les sacs plastiques sont interdits pour réduire la pollution. Désormais c’est au tour de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*