Aliko Dangote, l’homme d’affaires nigérian fustige la candidature de Lionel Zinsou

L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote

L’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote

Il n’y a pas que les Béninois qui contestent la candidature de Lionel Zinsou à l’élection présidentielle du 26 février prochain au Bénin. Déjà critiqué de part et d’autre en Afrique, Lionel Zinsou devra faire face aux critiques du multimilliardaire nigérian, Aliko Dangote qui pense que l’élection de Zinsou à la tête du Bénin va plutôt servir les intérêts français dans la sous-région ouest-africaine.

Aliko Dangote est clair: Lionel Zinsou est un négociateur international au service de la France et il sera difficile d’investir au Bénin s’il en devient le chef de l’Etat.

«C’est déjà pas aisé de faire des affaires dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest à cause de la forte implication du colonisateur dans les affaires d’état. Mais quand s’ajoute à cette difficulté pas moindre l’imposition déguisée d’un négociateur international redoutable au service du colonisateur français et auquel notre groupe a déjà eu à faire face à plusieurs reprises, dans un état stratégique comme le Bénin, l’on doit comprendre notre repli tactique dans ces régions et notre mutisme de plus en plus très relayé par les médias sur certains investissements annoncé par le passé», a déclaré Aliko Dangote.

L’homme d’affaire nigérian estime qu’un opérateur économique n’est pas le père Noël. Il précise que le but ultime en affaires est de faire des profits.

«Aujourd’hui il s’impose que le partenaire en face aussi puisse se réjouir d’avoir signé un contrat avec vous et qu’à la fin chacun puisse en sortir gagnant, je veux désigner ces états. Vous devez comprendre aisément que pour un groupe comme le nôtre qui est fournisseur de biens et services dans plusieurs domaines dans lesquels le colonisateur intervient aussi, l’élection de M. Zinsou à la tête du Bénin fera de cet Etat, et donc de toute la région francophone, un terrain hostile pour nous qui sommes des groupes africains », explique le milliardaire nigérian.

Pour M. Dangote l’élection de Zinsou comme président du Bénin participera à l’ancrage et renforcera d’avantage les positions du colonisateur français.

«Et nous comme je l’ai dit tout à l’heure, nous ne pouvons continuer à investir ou du moins faire des investissements importants dans un climat qui nous est hostile et dans lequel nous sentirons menacés et nos investissements hypothéqués », a-t-il fustigé.

Aliko Dangote appelle les populations du Bénin à choisir ce qu’il y a de mieux pour elles.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Aliko DangoteBéninLionel Zinsou

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 14 novembre 2016

Amisom: l’UA s’oppose à l’UE sur le paiement des salaires des soldats burundais L’Union africaine n’a pas accédé à la

Les textes vont-ils changer à quelque mois des élections du président de la CAF ?

Comme annoncé la bataille pour la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF) se fera très rude pour la

Mali: début du retrait des troupes françaises à partir de la fin avril

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a annoncé mercredi que le retrait des troupes françaises du Mali débuterait à partir

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*