Attaque en plein Bamako d’un véhicule de la MINUSMA

Attaque en plein Bamako d’un véhicule de la MINUSMA
Minusma

Image d’archives| La Mission de l’ONU au Mali (Minusma)

Selon un communiqué de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilité au Mali (Minusma), ce matin, aux environs de 02h30, un homme armé a tenté de mettre le feu à un véhicule de la MINUSMA garé devant la résidence de plusieurs personnels militaires de la Mission dans le quartier du Faso Kanu à Bamako.

L’attaquant a tiré sur le gardien qui a été blessé, ainsi que sur les voitures de la MINUSMA garées, causant des dommages matériels.

Alertée, la Police Malienne s’est déployée sur les lieux avec la sécurité de la MINUSMA pour mener les investigations initiales. Une équipe de UNMAS, le service anti-mine de la MINUSMA, a été chargée de neutraliser deux grenades non explosées retrouvées sur place. Le gardien a été transporté à un hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

La MINUSMA condamne dans les termes les plus vigoureux cette attaque contre son personnel et ses biens, qui constitue un crime grave au regard du droit international. Elle appelle les autorités maliennes à tout mettre en œuvre pour identifier le responsable de cet acte et de le traduire en justice. La MINUSMA est disposée à assister les services compétents maliens à cet effet.

La MINUSMA rappelle que la responsabilité d’assurer la sécurité de son personnel, notamment à Bamako, incombe aux autorités maliennes.

Clarisse, depuis Bamako

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
attaquemaliMinusma

Related Articles

Été 2013 à Abidjan, les Benguistes dans la cité

[dropcap font= »georgial »]C[/dropcap]omme il est de coutume, chaque été annonce le déferlement sur le continent de « Benguistes », la diaspora africaine installée

Présidence de la commission de l’UA : la CEDEAO fait de Abdoulaye Bathily, son candidat unique

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a officialisé la candidature de Abdoulaye Bathily pour succéder à

Burkina: « il faut rendre opérationnelle » la force G5 Sahel, déclare Alpha Condé

L’attaque « terroriste » dimanche soir au Burkina Faso qui a fait au moins 18 morts « montre l’importance de rendre opérationnelle » la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*