CAF: Le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté l’appel déposé par Jacques Anouma

CAF: Le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté l’appel déposé par Jacques Anouma

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté le second recours du l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jacques Anouma, contre la réforme des statuts de la Confédération africaine de football (CAF) invalidant sa candidature à la présidence de cette structure, à cinq jours de l’élection.

 

«Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté l’appel déposé par Jacques Anouma contre la Confédération Africaine de Football (CAF) concernant sa candidature à la présidence de la CAF», annonce l’instance juridictionnelle sportive mondiale sur son site officiel.

 

«Le TAS a confirmé que le Comité Exécutif de la CAF était compétent pour refuser la candidature de Jacques Anouma, que les Statuts de la CAF adoptés en septembre 2012 faisaient foi pour l’examen de la validité des candidatures à l’élection présidentielle et que Jacques Anouma ne remplissait pas ces critères puisqu’il n’avait jamais été membre du Comité Exécutif de la CAF», poursuit le TAS dans son argumentaire.

 

Anouma avait saisi le TAS d’un recours visant à la validation de sa candidature en vue de l’élection présidentielle de mars 2013, candidature qui a été déclarée irrecevable par le Comité Exécutif de la CAF au motif qu’il n’est pas et n’a jamais été membre du Comité exécutif de la CAF, condition prévue par les Statuts de la CAF adoptés en septembre 2012. Il n’assiste aux réunions du Comité exécutif de la CAF qu’en tant que représentant de la FIFA et non en tant que membre de plein exercice.

 

Le TAS avait déjà rejeté la demande de mesures provisoires déposée par l’Ivoirien contre cette décision de la CAF.

 

Dans la même veine, le TAS avait débouté la Fédération libérienne de football (LFA) visant l’annulation des délibérations de l’Assemblée générale extraordinaire de la CAF tenue le 3 septembre 2012 aux Seychelles concernant les conditions d’accès à la présidence de l’instance continentale.

 

Ainsi, la dernière décision du TAS annihile les derniers espoirs d’Anouma de briguer la présidence de l’instance continentale, ouvrant un boulevard au président sortant, en place depuis près de 25 ans, le Camerounais Issa Hayatou, seul candidat à sa succession, lors de la 35ème assemblée de la CAF prévue dimanche à Marrakech, au Maroc.

 

APA / ODA


Tags assigned to this article:
Anoumacaf

Related Articles

Eliminatoires Mondial 2014 : Sept places à prendre

La 6e et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, prévue cette fin de semaine, débouchera sur

Libye-RD Congo 0-0 en éliminatoires de la Coupe du monde

L’équipe de la RD Congo a tenu en échec 0-0 celle de la Libye, ce 7 juin 2013 à Tripoli,

Côte d’Ivoire : Réconciliation nationale et opposition aux aguets

[dropcap font="georgia"]L[/dropcap]a fracture sociale au sortir de 10 ans, non de 30 ans de crise dans une Côte d’ivoire en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Laisser un commentaire