Célébration du centenaire de l’arrivée au Gabon du Dr Albert Schweitzer

Célébration du centenaire de l’arrivée au Gabon du Dr Albert Schweitzer

Le centenaire de l’arrivée au Gabon, le 13 avril 1913, du Dr Albert Schweitzer, pasteur, musicien et médecin alsacien, a été marqué par diverses manifestations, dont une Semaine de musique classique et lyrique, projection d’un film documentaire et des colloques.

Celles-ci sont déroulées à Gunsbach, le village d’origine d’Albert Schweitzer, Strasbourg (Alsace), la ville où l’illustre disparu étudia la théologie et la médecine, et à l’Institut français du Gabon (IFG) de Libreville, qui a abrité, depuis le 10 avril dernier, une semaine de musique classique et lyrique.

Cette semaine de musique s’est achevée en apothéose, samedi dernier, sur fond de concertos pour piano de Wolfgang Amadeus Mozart et Johann Sébastian Bach, interprétés par la petite fille du Dr Schweitzer, Christiane Engel, accompagné par le quator Stern.

Les bénéfices de ce concert final seront versés à la Fondation internationale de l’hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon, où le célèbre médecin a fondé un hôpital qui porte désormais son nom.

Lambaréné va accueillir prochainement la dernière phase des manifestations du centenaire, dont la plupart sinon toutes, sont organisées à l’initiative de l’Association internationale de l’œuvre du Dr Albert Schweitzer (AISL) et l’Association française des amis d’Albert Schweitzer (AFAAS).

Une délégation gabonaise conduite par M. Guy Rossatanga Rignault, le Conseiller spécial du président Ali Bongo Ondimba, s’est rendue en Alsace pour assister au lancement, le jeudi 21 mars dernier, des manifestations organisées dans le cadre du centenaire d’Albert Schweitzer, notamment le culte religieux en l’église protestante de Gunsbach, et l’inauguration de la Place Albert Schweizer.

Lors d’un colloque organisé à Munster par l’AFAAS le lendemain, vendredi 22 mars, le Pr Augustin Emane, un Gabonais enseignant à l’université de Nantes, a présenté son ouvrage sur ‘’Docteur Schweizer, une icône africaine », récemment publié chez Fayard.

L’AFAAS a organisé un 2ème colloque, le samedi 23 mars à la faculté de médecine de Strasbourg sur le thème ‘’la pratique de la médecine à l’hôpital Schweitzer de Lambaréné,, hier et aujourd’hui ».

L’Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine a, pour sa part, organisé, le même jour, un itinéraire, qui est parti de l’église Saint Nicolas de Strasbourg et s’est achevé par un concert en à l’église Saint Thomas.

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
gabonMédecinesanté

Related Articles

Burundi: l’opposition exige la démission de la commission électorale

Les 18 partis d’opposition du Burundi ont unanimement exigé mardi la « démission immédiate » de la commission électorale indépendante (Céni) qu’ils

Zimbabwe : Robert Mugabe ne déteste pas les Britanniques

« Harare préférerait entretenir de meilleures relations avec l’Occident, pourvu que ses dirigeants se rendent enfin compte que le Zimbabwe est

Gabon : validation de la réélection d’Ali Bongo, Jean Ping dénonce une «décision inique»

Après plusieurs jours de débats, la Cour constitutionnelle du Gabon a confirmé, la nuit dernière, la victoire d’Ali Bongo sur

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*