Centrafrique: Michel Djotodia fait le ménage pour avoir la main ; 3 ministres limogés, les fonds publics gelés

Centrafrique: Michel Djotodia fait le ménage pour avoir la main ; 3 ministres limogés, les fonds publics gelés

 

Michel DjotodiaC’est le début du ménage dans le gouvernement de transition de la Centrafrique. Dimanche, le Président de la transition, Michel Djotodia a limogé par décrets trois ministres de l’équipe gouvernementale. Il s’agit de Josué Binoua de la Sécurité publique, Christophe Bremaïdou des Finances et du budget et Joseph Bendounga de l’Elevage. En plus de ces ministres, le directeur du Trésor et de la Comptabilité publique Nicolas Geoffroy Gourna-Douath est également limogé. Pour couronner le tout, Djotodia a instruit ses hommes de veiller à ce que tous les mouvements sur les différents comptes du Trésor public soient suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Des sources précisent que le Président à décidé de limoger ces ministre parce qu’ils sont introuvables et donc ne gèrent plus leur portefeuille. Le ministre de la Sécurité publique, Josué Binoua, ancien candidat à la présidentielle de 2005 et une grande figure centrafricaine, qui dispose aussi de la nationalité française, est actuellement en France après avoir été exfiltré par l’armée française vers le camp Mpoko il y a quelques jours. Des armes avaient été trouvées à son domicile, mais il affirme qu’elles étaient destinées à des agents de la sécurité publique et il assure que toutes sont répertoriées.

Il trouve conséquent sa démission par le Président Michel Djotodia. « La décision de me démettre ne me surprend pas. On m’accuse, ils sont conséquents avec eux-même. Je ne pouvais pas rester en Centrafrique en raison de menaces sur ma personne », a-t-il affirmé par téléphone à l’AFP. Quant à Christophe Bremaïdou des Finances et du budget, ancien opposant au président renversé François Bozizé et Président du parti Alliance pour la solidarité et le développement, pas une réelle accusation.

 

Le ministre paie juste pour les mauvaises performances de l’économie centrafricaine qui se trouve complètement à terre avec les derniers développements dans ce pays qui rendent catastrophiques les finances publiques de la Centrafrique. L’Etat centrafricain est constamment au bord de la cessation de paiements et le directeur du Trésor public aussi doit payer le lourd tribut de son ministre. En outre, Joseph Bendounga ministre de l’Elevage et président du Mouvement démocratique pour la Renaissance et l’évolution de la Centrafrique, quitte le gouvernement sans plus de précision. Michel Djotodia a qui tout échappe dans le pays veut reprendre la main.

Pour y arriver il faut écarter les potentiels résistants. La Centrafrique actuellement ravagée par les affrontements interreligieux qui ont fait plus de 600 morts et des milliers de déplacés fait face à une sérieuse crise sécuritaire qui a nécessite l’intervention militaire française depuis plus d’une semaine.

Oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
CentrafriqueMichel DjotodiaSéléka

Related Articles

Acte de naissance d’Ali Bongo: une plainte pour « faux » déposée en France

Une héritière de l’ex-président gabonais Omar Bongo Ondimba, demi-soeur de son fils et successeur Ali Bongo Ondimba, a porté plainte

RDC: Kabila veut conserver son fauteuil au-delà de 2016 ; des cadres de son parti en désaccord

La question d’un nouveau mandat de Joseph Kabila à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC) continue d’alimenter

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*