Congo: un train passagers et un train marchandises sont entrés en collision

Congo: un train passagers et un train marchandises sont entrés en collision

Le train passagers Air Pool provenant de la ville Nkayi dans le département de la Bouenza du Congo est entré en collision mardi aux environs de 2 heures du matin avec un train marchandises à Kinkembo dans le département du Pool. Le bilan provisoire fait état de trois morts et d’une vingtaine de blessés.

Le train lourd transportant des citernes de carburant était en gare à Kinkembo en provenance de Pointe-Noire, capitale économique, avant qu’il ne soit percuté par Air Pool. La majorité des victimes se trouvaient dans la première voiture sur les trois que comptait ce train qui avait également deux fourgons. Les défaillances techniques seraient à l’origine de l’accident.

Selon certains témoins, les blessés sont acheminés à l’hôpital de Mindouli, à 18 km de Kinkembo. Le district de Mindouli est situé à environ 130 km au sud de Brazzaville, la capitale.

Le train Air Pool reliait Nkayi à Brazzaville, deux villes séparées de près de 250 km par voie ferrée. Il a heurté le train marchandises en pleine gare de Kinkembo, endommageant une citerne contenant le gasoil. D’après un rescapé de l’accident, la citerne n’a pas pris feu et l’on n’a pas noté des actes de pillages.

Les passagers n’ayant pas eu mal devraient poursuivre leur voyage sur la capitale par des véhicules.

Le train Air Pool appartient au Chemin de fer Congo océan (CFCO) qui était considéré comme l’épine dorsale de l’économie congolaise avant la construction (en cours) de la route lourde devant relier Pointe-Noire et Brazzaville.

Après avoir été endommagé pendant les troubles sociaux politiques que le Congo a connus les années passées, le CFCO est en train de retrouver progressivement ses équilibres d’antan grâce à un programme de réhabilitation d’urgence mis en place par le gouvernement congolais. Ce programme porte entre autres, sur la réhabilitation des rails et des wagons, l’acquisition des locomotives et autres moyens techniques.

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)


Tags assigned to this article:
congo

Related Articles

Congo-Brazzaville: Sassou N’guesso avertit et menace sur la révision de la Constitution

Au moment où le comité central du Parti congolais du travail (PCT), le parti au pouvoir, se prononce en faveur

Congo: le site du cimetière de Matari en proie à une occupation anarchique

Le directeur des pompes funèbres municipales, Ferdinand Malonga Milandou, et le président de l’Association des propriétaires terriens de Mfoa, Aristide

CPI : Jean Pierre Bemba et ses « complices » chargent la procureure et accusent

Jean Pierre Bemba et deux autres suspects de subornation de témoins ont comparu mercredi devant les juges de la Cour

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*