Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara prêtera serment ce mardi

Alassane Ouattara

Le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara dépose son bulletin dans l’urne à Abidjan, le 25 octobre 2015|AFP

Le Conseil constitutionnel ivoirien a confirmé lundi la réélection, dès le premier tour, d’Alassane Dramane Ouattara lors de la présidentielle du 25 octobre. Alassane Dramane Ouattara prêtera serment ce mardi.

C’est officiel. Alassane Dramane Ouattara a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans à la tête de la Côte d’Ivoire. Le Conseil constitutionnel a validé, le 2 novembre, les chiffres annoncés par la Commission électorale indépendante (CEI), soit 6 301 189 inscrits, 3 129 742 suffrages exprimés et un taux de participation de 52,86%.

« Il convient de le proclamer élu, dès le premier tour, président de République de Côte d’Ivoire au terme du scrutin du 25 octobre », a déclaré Mamadou Koné, président du Conseil constitutionnel.

Pascal Affi N’Guessan, candidat malheureux

« Alassane Ouattara a recueilli 2 618 229 voix réalisant ainsi un score de 83,66% supérieur à la majorité absolue pour 3 129 742 suffrages exprimés, fixant ainsi la majorité absolue à 1 564 872 voix », a-t-il précisé.

Le président réélu devance ainsi Pascal Affi N’Guessan (9,29%), le candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI), fondé par Laurent Gbagbo.

Dans la foulée de la confirmation de cette réélection, la télévision publique ivoirienne a annoncé que la cérémonie de prestation de serment qu’Alassane Ouattara voulait organiser rapidement aura lieu mardi matin.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Alassane Dramane OuattaraPascal Affi N’Guessan

Related Articles

JO athlétisme: le roi Usain garde sa couronne

Le Jamaïcain Usain Bolt est redevenu l’homme le plus rapide de la planète en courant en 9.63 secondes dimanche soir

Guinée-Conakry : Quand le pouvoir joue avec le feu

Un an et demi après la prestation de serment du président Alpha Condé, la Guinée est toujours sans Parlement. Pourtant,

Mali: combats entre rébellion et armée, 2 militaires et un enfant tués dans une attaque

Des combats ont opposé mercredi rebelles et armée malienne, pour la première fois depuis 2014, quelques heures après une attaque

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*