Côte d’Ivoire : La CPI refuse de nouveau la liberté provisoire à Laurent Gbagbo

Côte d’Ivoire : La CPI refuse de nouveau la liberté provisoire à Laurent Gbagbo
Laurent Gbagbo

L’ancien Chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo

La nouvelle demande de mise en liberté provisoire de Laurent Gbagbo vient d’être rejetée par la Cour Pénale Internationale (CPI).

Laurent Gbagbo reste pour le moment en détention à la Haye. C’est la décision prise vendredi 11 juillet par la Chambre préliminaire I de la CPI.

La juridiction internationale indique que dans le contexte de sa révision périodique de la détention du suspect, la Chambre préliminaire I a décidé que Laurent Gbagbo resterait en détention.

La Chambre ordonne au Greffe et à la Défense de soumettre, d’ici le vendredi 25 juillet 2014, un rapport sur le suivi des mesures prises relatives à la santé de M. Gbagbo. L’examen périodique de la décision de mise en liberté ou de maintien en détention du suspect au moins tous les 120 jours est exigé par l’article 60-3 du Statut de Rome et la règle 118 du Règlement de preuve et de procédure.

La question de la détention de M. Gbagbo a été examinée à six reprises par la Chambre. Le 12 mars dernier, la Chambre préliminaire avait estimé qu’il n’y avait pas eu de changement des circonstances pertinentes concernant la nécessité de maintenir M. Gbagbo en détention pour garantir qu’il comparaîtra devant la Cour et qu’il ne fera pas obstacle à l’enquête ou à la procédure devant la Cour. Ainsi, la Cour décide que l’ancien Président ivoirien reste en détention jusqu’à la tenue de son procès.

Depuis sa détention la demande de la mise en liberté provisoire de Laurent Gbagbo a été examinée à plusieurs reprises : 12 novembre 2012 ; 18 janvier 2013 ; 12 mars 2013 ; 11 juillet 2013 ; 11 novembre 2013.

A chaque fois, les juges de la chambre préliminaire ont rejeté la demande des avocats. Cet examen ne sera donc pas le dernier.

Le procès de Laurent Gbagbo a été ajourné en juin 2013 pour insuffisances de preuves de l’accusation. Il pourrait reprendre à la mi-avril prochaine après le dépôt en janvier dernier de plus de 1200 preuves contre ce dernier par la procureure Fatou Bensouda.

Laurent Gbagbo a été transféré à la Haye, le 29 novembre 2011, après des mois de détention à Korhogo au nord de la Côte d’Ivoire, une région dans laquelle est également détenue sa femme Simone Gbagbo.

Rappelons que l’ancien Président ivoirien est poursuivi par la CPI pour sa présumée responsabilité dans la crise postélectorale de  décembre 2010-avril 2011 qui avait fait plus de 3000 morts selon l’ONU et plusieurs milliers de déplacés.

Didier Assogba
Lome – oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
CPIlaurent gbagbo

Related Articles

Côte d’Ivoire : Le lieutenant-colonel issiaka Ouatarra alias Wattao obtient son diplôme

Le lieutenant colonel, Ouatarra alias Wattao commandant en second de la garde républicaine de côté d’ivoire à obtenu ce mercredi

Côte d’Ivoire: La danse de Guillaume Soro sur scène avec Roga Roga

  Le président du parlement ivoirien, Guillaume Soro n’a jamais caché son amour pour la culture africaine et surtout pour

La Côte d’Ivoire veut créer un label pour l’« attiéké », une spécialité culinaire du pays

L’« attiéké », une spécialité culinaire ivoirienne, de plus en plus reproduite par plusieurs pays dont la Chine, semble éloigner la Côte

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*