Côte d’Ivoire : la CEDEAO dépêche 135 observateurs pour la présidentielle

Image d'archives|2010/REUTERS/Luc Gnago

Image d’archives|2010/REUTERS/Luc Gnago

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé jeudi qu’elle a déployé une mission d’observation électorale en Côte d’ivoire dans le cadre de l’élection présidentielle dimanche.

Selon un communiqué de la CEDEAO, la mission dirigée par l’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo aura pour objectif essentiel de s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’une élection libre, transparente et crédible.

En plus de la mission d’observation, la CEDEAO a déployé une équipe d’assistance technique composée du président de cette Commission, Kadré Désiré Ouédraogo, de la commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité, Salamatu Hussaini Suleiman ainsi que du directeur des Affaires politiques de ladite Commission, Dr Remi Ajibewa. Le chef de la division Assistance électorale de la Commission, Francis Oké, et d’autres cadres de l’institution feront également partie de cette équipe.

Les 135 observateurs à court terme sont venus des Etats membres de la CEDEAO, à l’exception de la Côte d’Ivoire. La mission comprendra également des membres de la Cour de Justice de la CEDEAO, de ceux du Conseil des Sages de l’organisation régionale, ainsi que de parlementaires de la Communauté, des délégués des Etats membres, des représentants des commissions électorales nationales de la région tout comme d’experts formés au centre Koffi Annan pour la paix.

120 observateurs sont arrivés à Abidjan et rejoindront les 15 déployés pour le long terme et qui sont présents sur le sol ivoirien depuis le 10 octobre 2015.  Les 15 observateurs à long terme sont des spécialistes en sécurité, genre, opérations électorales, droit constitutionnel et communication.

Les observateurs seront déployés dans toutes les régions du pays pour observer les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement. Il sera question d’observer la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de la présidentielle.

Une déclaration préliminaire du chef de la mission, Olusegun Obasanjo est attendue à l’issue du scrutin et devra contenir des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral.

© OEIL D’AFRIQUE

 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
CEDEAOcote d'ivoirepresidentielle

Related Articles

Côte d’Ivoire: le parti de Ouattara crée « un fonds de solidarité » pour remobiliser ses militants « mécontents »

Le Rassemblement des républicains (RDR), le parti du président ivoirien Alassane Ouattara, a annoncé lundi la création d’ »un fonds de

Burkina: démission du ministre Adama Sagnon du nouveau gouvernement

  Le nouveau ministre de la Culture du Burkina Faso, Adama Sagnon, ex-procureur sous le président déchu Blaise Compaoré, a

Elections municipales au Burkina: « impossibilité » de tenir le scrutin dans trois zones vu la « situation sécuritaire précaire »

La « situation sécuritaire toujours précaire » dans les localités de Zogoré, au nord du Burkina Faso, de Béguédo (centre-est) et de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*