Côte d’Ivoire : Le lieutenant-colonel issiaka Ouatarra alias Wattao obtient son diplôme

Côte d’Ivoire : Le lieutenant-colonel issiaka Ouatarra alias Wattao obtient son diplôme
 issiaka Ouatarra alias Wattao

Le lieutenant colonel, Ouatarra alias Wattao commandant en second de la garde républicaine de côté d’ivoire à obtenu ce mercredi 24 son diplôme d’état major après 10 mois de formation au Maroc|DR

Le lieutenant colonel, Ouatarra alias Wattao commandant en second de la garde républicaine de côté d’ivoire à obtenu ce mercredi 24 son diplôme d’état major après 10 mois de formation au Maroc.

L’ancien chef de la rébellion des Forces nouvelles a pourtant déjà exercé des responsabilités après la crise, notamment à la direction opérationnelle du CCDO, une force mixte d’élite composée de plus de 700 hommes. Wattao en a été débarqué en juillet dernier – une simple rotation pour le ministère de la Défense. D’autres sources officielles évoquent l’agacement du pouvoir face au manque de discrétion du militaire dans les médias. Mais pas seulement : il a été plusieurs fois épinglé pour divers trafics par les experts de l’ONU.

Si beaucoup voient dans cet éloignement d’Abidjan la conséquence de rivalités politiques autour d’Alassane Ouattara, il peut aussi illustrer la volonté du président ivoirien de faire rentrer son armée dans la normalité.

Selon nos sources, le retour du diplômé à Abidjan est prévu pour jeudi 25.

Par Roger Musandji

© OEIL D’AFRIQUE

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireissiaka OuatarraWattao

Related Articles

Nigeria: déclarations contradictoires sur l’identité des 200 filles libérées

L’armée de terre nigériane a assuré mercredi que 200 filles libérées la veille de camps de Boko Haram n’étaient pas

Côte d’Ivoire : léger réaménagement du gouvernement et de la sécurité présidentielle

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara a procédé, mardi, à un léger réaménagement de sa sécurité présidentielle et de son gouvernement

Guinée : 17 gardes de corps de Cellou Dalein Diallo libérés après six mois de détention

Dix-sept membres de la garde rapprochée du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, poursuivis pour « assassinat,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*