Côte d’Ivoire: Le Premier ministre, Kablan Duncan, pressenti au poste de vice-président

Daniel Kablan Duncan

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan

Les Ivoiriens se sont dotés ce dimanche 30 octobre 2016 d’une nouvelle Constitution, même si c’est seulement 42,42% d’électeurs qui ont voté en faveur du texte référendaire, qui consacre l’institution d’une vice-présidence et d’un Sénat. L’actuel chef du gouvernement, Kablan Duncan, est pressenti au poste de vice-président, selon des sources indiscrètes.

Précédemment coopté à ce poste, le secrétaire général de la présidence ivoirienne, Amadou Gon Coulibaly, n’occupera plus cette fonction. M. Duncan, cadre du Pdci-Rda, un grand allié du parti présidentiel, a été proposé par son mentor, l’ex-chef d’Etat Henri Konan Bédié.  

Le vice-président qui remplace le chef de l’Etat en cas de vacance du pouvoir selon la nouvelle Constitution, est la deuxième personnalité du pays. Ceci confirme que le Rdr, parti de Alassane Ouattara et le Pdci de M. Bédié sont les deux principaux partis qui dirigent le pays.

Le poste de Premier ministre actuellement assuré par M. Kablan Duncan demeure toujours dans le dispositif constitutionnel. Il devrait être attribué à un autre cadre de la plateforme des houphouétistes, la coalition au pouvoir.

Selon le texte relatif à la vice-présidence, l’occupant de ce poste devra être élu en même temps que le président de la République, mais de façon exceptionnelle, M. Ouattara va nommer ce premier vice-président.

Il s’agit d’un « arrangement constitutionnel », a fait observer le président du Comité des experts chargé de l’élaboration du Projet de Constitution, le professeur Ouraga Obou.   

La nouvelle Constitution devrait en outre doter la Côte d’Ivoire d’un Sénat, ce qui fait que deux régimes constitutionnels se côtoient : le régime présidentiel (président + vice-président) et le régime parlementaire (Parlement + Premier ministre).

La nouvelle Constitution ivoirienne a été adoptée à 93,42% des suffrages exprimés avec un taux de participation de 42,42%. Il devrait être validé par le Conseil constitutionnel avant d’être rendue officielle par le président de la République. 

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
constitutioncote d'ivoirevice-présidence

Related Articles

Côte d’Ivoire: Blé Goudé, inculpé de crimes de guerre

ABIDJAN – Charles Blé Goudé, proche de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, arrêté au Ghana et extradé la semaine dernière, a

Côte d’Ivoire : Les dessous du limogeage de deux ministres membres de la coalition au pouvoir

Le président ivoirien Alassane Ouattara veut jouer la carte de la fermeté au sein de l’équipe gouvernementale. Deux ministres, notamment

Côte d’Ivoire – Sénégal : 12 chantiers pour booster la coopération parlementaire entre les deux Etats

Le séjour du président de l’Assemblée nationale sénégalaise en Côte d’Ivoire commence à livrer ses secrets. Les présidents des parlements

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*