Côte d’Ivoire: révision du listing électoral le 25 juin, à près de cinq mois des législatives

Un membre de la Commission électorale ivoirienne enregistre, via une tablette, l'inscription d'une femme sur la liste électorale à Attecoube (banlieue d'Abidjan), le 26 juin 2015|AFP

Un membre de la Commission électorale ivoirienne enregistre, via une tablette, l’inscription d’une femme sur la liste électorale à Attecoube (banlieue d’Abidjan), le 26 juin 2015|AFP

La liste électorale ivoirienne de 2015, établie dans le cadre de l’élection présidentielle de novembre, sera révisée à partir du 25 juin 2016, à environ cinq mois des législatives, a annoncé la Commission électorale indépendante (CEI), sur son site Internet.

« La mise à jour du fichier électoral est une des tâches essentielles dont dépend la crédibilité du scrutin », a indiqué le président de la CEI, Youssouf Bakayoko, avant d’annoncer que l’opération de révision de la liste électorale (RLE) de 2015, démarrera « le 25 juin prochain ».

Cette révision du listing électoral consistera vérifier si toutes les personnes qui n’y figurent remplissent les conditions pour être électeur, à extirper celles qui n’existent plus ou ayant perdu le droit de vote et à procéder à un nouvel enregistrement de Ivoiriens qui désirent se faire inscrire sur le fichier électoral.

Il s’agit « d’enrichir et densifier d’avantage la liste électorale en vue d’augmenter sensiblement le ratio ‘‘population électorale/population nationale en âge de voter [70% :], et renforcer ainsi le caractère exhaustif et inclusif de la liste ; d’apurer la liste 2015 des personnes décédées qui y figureraient  encore (environ 500.000 selon les projections du gouvernement) », a dit le vice-président  chargé de la liste électorale, Gervais Coulibaly.

La Commission électorale s’atteler en outre à  « corriger et ajuster la cartographie électorale et les positionnements et affectations erronés de certains lieux de vote voire d’électeurs dans les lieux de vote », a-t-il ajouté.

Les populations cibles sont de deux catégories : les personnes figurant sur la liste électorale 2015 (6.300.142) et les nouveaux requérants c’est-à-dire les personnes non encore inscrites sur la liste électorale, précise la note, qui relève que « pour recevoir les requérants, la CEI a mis en place 1037 guichets d’enrôlement répartis dans environ 430 localités ».

Concernant le chronogramme de l’opération, la Commission a assuré que tout est mis en œuvre afin qu’il soit respecté, tout en soulignant que la phase de l’enrôlement qui démarre le 25 juin 2016 prendra fin le 24 juillet 2016.

La liste électorale provisoire devrait être disponible dès le 18 août pour être remise le 20 août à chacun des partis politiques, selon la CEI, qui ouvre ainsi les contentieux jusqu’au 19 septembre.

La distribution des cartes d’électeur devrait avoir lieu « entre le 07 et le 22 octobre 2016 », conclut la note.

Erick de Baru
Abidjan – © OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
cote d'ivoirelégislativeslisting électoral

Related Articles

Affaire Thomas Sankara: la justice burkinabè lance un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

La justice militaire du Burkina Faso a lancé un mandat d’arrêt international contre l’ex-président Blaise Compaoré pour son implication présumée

Togo : Mystérieuse mort par noyade de l’ambassadeur Essohanam Adéwui à Libreville

C’est la triste nouvelle qui fait le tour du monde ce week-end. L’ambassadeur du Togo au Gabon, Essohanam Adewui et

Guinée Bissau: Baciro Dja nommé nouveau Premier ministre

Le Président de la Guinée-Bissau José Mário Vaz a nommé, ce jeudi, Baciro Dja au poste de Premier ministre. Baciro

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*