Alerte Infos

Crise au Burkina Faso: L’Etat-major de l’armée assiégé par les manifestants ce vendredi

Crise au Burkina Faso: L’Etat-major de l’armée assiégé par les manifestants ce vendredi

 

Burkina Faso : Les Manifestants Devant l'Etat Major Général des armées| Ph La voix des Burkinabé

Burkina Faso : Les Manifestants Devant l’Etat Major Général des armées| Ph La voix des Burkinabé

La situation est loin de se terminer au Burkina Faso. Des manifestants sont de nouveau dans la rue ce vendredi, au lendemain de la déclaration présidentielle qui laisse croire à un soutien de l’armée à Blaise Compaoré. Les manifestants ont marché sur l’Etat-major des armées à Ouagadougou.

Des milliers de manifestants se sont de nouveau rassemblés vendredi à Ougadougou comme à Bobo Dioulasso pour demander la démission de Blaise Compaoré et du chef d’Etat-major, le Général Honoré Nabere Traoré qui aurait voulu dialoguer avec les manifestants.

Dans la foulée, on annonce l’arrêt du général Kwamé Lougué, dont le nom était porté jeudi par les manifestants. L’homme a été mis aux arrêts alors qu’il tentait de rejoindre la place de la Nation dans le centre de Ouagadougou.

Sur ce, les manifestants qui ont compris que Blaise Compaoré se réorganise pour se maintenir au pouvoir. Les auteurs du coup d’Etat populaire de jeudi 30 octobre qui ont fait reculer le président dans sa tentative de modification de la constitution, ont rejeté toute idée de gestion de la transition par le président burkinabè.

La volonté de Blaise Compaoré de mettre en place une transition et de la gérer jusqu’à une prochaine présidentielle est rejetée en bloc par la multitude qui manifeste encore son mécontentement dans les rues de Ouagadougou ce vendredi.

La seule exigence désormais à l’ordre du jour est le départ immédiat d’un Blaise Compaoré au pouvoir depuis 27 et visiblement encore soutenue par l’Etat-major général de l’armée.

De son côté, l’opposition annonce le décès d’au moins 20 manifestants tués par des éléments des forces de l’ordre ayant tiré à balles réelles.
La situation est suivie de près par Œil d’Afrique

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Burkina Faso

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 23 août 2016

CPI: un jihadiste malien plaide coupable dans un procès inédit Un jihadiste malien présumé, accusé d’avoir ordonné et participé à

Congo : Empêché de sortir du pays, Mathias Dzon dénonce un harcèlement du régime

Empêché de quitter le territoire congolais, l’ancien ministre Mathias Dzon ne veut pas abdiquer annonce avoir porté plainte contre l’Etat

Sénégal: La campagne pour les élections locales marquée par les violences

En une semaine de campagne pour les élections locales, les différents candidats et leurs militants s’illustrent par la violence à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*