Des congolais convoqués par les renseignements généraux

Des congolais convoqués par les renseignements généraux

Souvent montrée du doigt, souvent décrié par des actions pas toujours estimées peu efficace, la diaspora congolais réussi depuis quelques jours à enfin faire entendre sa voix. Cela avait débuté avec la bombe consciemment lancée par le journaliste Sylvai Attal sur France 24. Il avait lors d’un JT présenté Etienne Tshisekedi comme un candidat sous le coup de plusieurs plaintes contre des viols. Il va s’en suivre le JT de TV5 Monde qui va déclarer Joseph Kabila vainqueur des élections présidentielles de novembre dernier.

En réaction à ce qu’elle va trouver comme une ingérence et une atteinte à la souveraineté de la RD Congo, la diaspora va comme depuis plusieurs mois passe un mot d’ordre. « Appeler TV5 Monde et France 24 pour réclamer des excuser pour les propos ténu sur le candidat Tshisekedi et l’annonce de la victoire de Kabila. » Des excuses obtenues, les congolais ne veulent plus s’arrêter à si peu et décider d’attirer l’attention des dirigeants du monde.
L’opération va consister à contacter Nicolas Sarkozy et Barack Obama afin de leur faire part de la situation de « tricherie » qui se déroule en RD Congo suite aux élections.

Les congolais fière de leurs deux précèdent succès n’ont donc pas attendu pour appeler le palais de l’Elysée. Inondé par les appels de la diaspora, les services des renseignements généraux (RG) français ont été selon des sources souvent bien informées, appelés à re-contacter un certain nombre d’appelants pour audition.  Ils seront attendus lundi 5 décembre à 10h00 pour explications.

Espérons que les personnes convoquées sauront faire entendre le message du peuple congolais.

 

Roger Musandji



Related Articles

Egypte: le gouvernement au travail, les islamistes dans la rue

Le gouvernement de transition égyptien reçoit mercredi la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, qui vient plaider pour la

France : Les autorités se coalisent contre Dieudonné Mbala par une circulaire suivie à la lettre

  Après l’interdiction de son concert à Bordeaux par le Maire UMP de cette ville, Alain Jupé puis à Marseille,

Crise ivoirienne de 2010-2011: le premier grand procès de militaires s’ouvre

Le premier grand procès militaire lié à la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 s’est ouvert mardi à Abidjan pour juger

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*