Diouf interpellé après une bagarre à Manchester

Diouf interpellé après une bagarre à Manchester

El-Hadji Diouf

Le footballeur sénégalais El-Hadji Diouf, joueur de D2 anglaise, a été arrêté par la police dimanche matin à Manchester après une bagarre à la sortie d’une boîte de nuit qui a fait un blessé grave et dans laquelle était impliqué un autre joueur, Anton Ferdinand, rapporte lundi la presse britannique.

 

Diouf, 31 ans, a été interpellé puis libéré sous caution alors que Ferdinand, 27 ans, a seulement été interrogé par la police.

« Une bagarre a eu lieu et un homme de 33 ans a été blessé. Il a été conduit à l’hôpital pour des blessures à la tête et au cou et se trouvait dans un état grave mais stable », a déclaré un porte-parole de la police de Manchester cité par plusieurs journaux.

« Six hommes soupçonnés de trouble à l’ordre public ont été interpellés, dont cinq ont été libérés sous caution jusqu’au 23 mai en attendant les résultats de l’enquête », a-t-il ajouté.

Diouf joue actuellement à Doncaster, en deuxième division anglaise, après avoir porté les maillots de nombreux clubs en France et en Angleterre, dont Lens, Liverpool et Bolton.

Ferdinand, frère de la star de Manchester United Rio Ferdinand, a signé cette saison pour les Queens Park Rangers.

Selon le tabloïd The Sun, les deux hommes entretenaient de mauvaises relations lorsqu’ils jouaient ensemble à Sunderland en 2008-2009.

7/7.be

 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
ansdioufferdinandmanchesterpolice

Related Articles

Liga: le Barça miraculé s’impose 3-2 à Séville

Le FC Barcelone a remonté deux buts de retard samedi soir pour venir à bout du FC Séville 3-2 et

Football: deux internationaux ivoiriens signent au TP Mazembe

Le Tout-Puissant Mazembe vient de recruter deux internationaux ivoiriens pour la nouvelle saison. Il s’agit de Koffi Christian Raoul Kouame

Une athlète à bout de forces s’effondre sur la ligne d’arrivée

L’arrivée du marathon féminin des Jeux du Commonwealth à Glasgow a été marquée par l’impressionnant malaise de la Namibienne Beata

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*