Dj Arafat élu meilleur artiste ivoirien du coupé-décalé de l’année 2016

DJ Arafat. Source : DR

DJ Arafat. Source : DR

Le chanteur ivoirien, DJ Arafat, a été élu le samedi 15 octobre 2016  meilleur artiste de l’année, lors de la première édition des « Awards du coupé-décalé », dans un grand hôtel du Plateau, le centre des Affaires d’Abidjan.

La sélection des lauréats, selon leurs catégories, a été faite à travers des votes via SMS ou sur Internet, où plus de 10 millions de participants ont départagé les artistes du coupé-décalé et des managers opérant dans le show-biz ivoirien.  

DJ Arafat a également remporté le prix du meilleur artiste masculin, ce qui lui donne une longueur d’avance par rapport à Serge Beynaud, un autre poids lourd, avec qui il se dispute la place de « roi » du coupé-décalé.

Serge Beynaud, qui a glané des prix, a reçu notamment deux trophées dont celui de la meilleure chanson « Mawa Naya », un récent single diffusé sur les chaînes internationales.

Quant à Claire Bailly, qui se dit la « reine » du coupé-décalé, a été élue meilleure artiste féminine.

Un trophée d’honneur a été attribué à l’ex-footballeur international, Kader Kéïta, et le célèbre animateur Yves Zogbo Junior pour leurs actions en faveur du couper-décalé.

Ces distinctions viennent recadrer les débats et les guerres entre les artistes eux-mêmes et les fans du  coupé-décalé. Pour l’heure, Dj Arafat est le « roi » du coupé-décalé.

Le coupé-décalé, un concept musical né en 2003 avec un mouvement dénommé la « jet set », dont le « président » était Douk Saga, décédé des suites d’une maladie en 2006 à Ouagadougou.

 

Palmarès :

Artiste de l’année: DJ Arafat

Meilleure chanson: « Mawa Naya » Serge Beynaud

Meilleure artiste féminine: Claire Bailly

Meilleur artiste masculin: DJ Arafat

Plus belle voix: DJ mix

Meilleure artiste féminine « Next Generation » (jeune): Jeanine Kleen

Meilleur artiste « Next Generation » (jeune): Ariel Sheney

Meilleur artiste diaspora: Papa Ministre

Clip de l’année: « Remembele » (Serge Beynaud)

Meilleur concept (mouvement): « N’enfant Gateh » (Debordo DJ)

Meilleur featuring: « Remue la bouteille » (DJ Kedjevera FT Rico)

Meilleur DJ mix platine: Mulukuku DJ

Meilleur chorégraphie: Lamine TPJ

Meilleur danseur: Zota (danseuse)

Meilleur manager: Scovik Premier

Meilleur arrangeur: Champy Kilo

Meilleur maquis ou boîte: Haut Niveau

Meilleur directeur de club: Prince Alex

Manager de club: Alco

© OEIL D’AFRIQUE


Related Articles

Décès de Papa Wemba, les kinois pleurent un baobab de la musique

La nouvelle a sonné comme un coup de tonnerre. Un coup de massue. Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, mondialement connu

Exhibit B: Nègre face à la Culture dominante

  Ce matin.. Samedi 29 novembre 2014, 6 heures et quelques minutes affichées sur l’écran de mon téléphone.. j’ai peu

Le groupe musical congolais Staff Benda Bilili sur le point d’imploser

La tournée du groupe musical « planétaire » de la RDC Staff Benda Bilili, qui est sur le point d’imploser

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*