Election à la CAF – Le duel Hayatou – Anoma aura bel et bien lieu

Election à la CAF – Le duel Hayatou – Anoma aura bel et bien lieu
Election à la CAF Le duel Hayatou Anoma

Issa Hayatou vs Jacques Anoma

Les dés semblent déjà jetés pour la grande bataille à l’élection de la présidence de la confédération Africaine de football (CAF). La fédération Ivoirienne de football (FIF) en élevant samedi dernier à son congrès ordinaire au rang de président d’honneur de la FIF l’ancien président Jacques Anoma lui accordait ainsi son soutien total pour la future élection à la présidence de la CAF. Par cet acte les observateurs du football Africain vois ainsi donné le coup d’envois du match Issa Hayatou – Jacques Anoma pour les futurs échéances à la CAF. En ballotage et dans l’incertitude d’avoir ou non le soutien de son pays avec le vent de froid qui soufflait entre lui et le nouveau président Sidi Diallo, c’est un Jacques Anoma plus fort que jamais qui affrontera à ce match son rival de toujours.

Depuis samedi dernier le sommeil du président sortant, Issa Hayatou est troublé car son espoir de voir le torchon brûlé entre les dirigeants de la FIF et son adversaire de tous les jours a viré à la réconciliation. Si cette situation se prolongeait elle lui aurait profité un peu plus pour sa réélection à la tête de la CAF qu’il dirige des mains de fer depuis 24 ans. Depuis l’annonce du soutien de tout le mouvement sportif Ivoirien à son adversaire c’est une ébullition dans l’entourage du président Hayatou qu’il est constaté de voir.Le premier cercle de l’entourage du président de la CAF en l’occurrence Anjorin Moucharafou, Badra Sène, Kabelé Camara et Abuba multiplient les trames à travers toute l’Afrique pour déjà occuper le terrain. Du côté de Jacques Anoma c’est la sérénité et la discrétion qui prévalent car dit-on dans son staff « il n’est pas encore l’heure du grand déballage ».

Sachant la rivalité qui a toujours opposé depuis des années ses deux hommes sur la gestion du football Africain c’est un vrai duel qui se profile à l’horizon, espérons que le football Africain soit le vrai vainqueur de cette futur bataille.

Fulbert KOFFI
© Œil d’Afrique Abidjan

 

 


Tags assigned to this article:
caféléctionfootballprésidentsport

Related Articles

CAN-2015: les « sorciers » français

Du « spécialiste » Claude Le Roy au méconnu Michel Dussuyer en passant par Alain Giresse, Hervé Renard, Christian Gourcuff et Henri

Essien au Real Madrid à la demande de Mourinho

Le milieu de terrain ghanéen Michael Essien, prêté pour une saison au Real Madrid par le club anglais de Chelsea,

Football: Maxwell Cornet et Seko Fofana choisissent les « Elephants » et l’équipe de France

Sélectionné chez les équipes de jeunes de la sélection française, Maxwell Cornet et Seko Fofana ont fait le choix de

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. ONE K OFFICIAL
    ONE K OFFICIAL 5 juillet, 2012, 16:19

    là je suis très content parce que le Président ANOUMA était trop hésitant… il est bien pour la gérance de cette institution… c’est une petite affaire pour lui. Il faut maintenant que l’Afrique avance avec des personnes qu’il faut, là où il faut…

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*