France: Manuel Valls enfariné à Strasbourg

Manuel Valls boit du vin chaud au marché de Noël de Strasbourg, le 22 décembre 2016 afp.com - PATRICK HERTZOG

Manuel Valls boit du vin chaud au marché de Noël de Strasbourg, le 22 décembre 2016 – PATRICK HERTZOG

Manuel Valls, en campagne à Strasbourg, a été enfariné jeudi par un opposant qui a voulu interpeller l’ancien Premier ministre sur le 49.3 alors que ce dernier s’apprêtait à entrer dans un café.

« 49.3 on n’oublie pas ! On n’oublie pas ! », a lancé l’auteur de l’incident en s’adressant à Manuel Valls. L’individu, un homme d’une trentaine d’années est parvenu à s’approcher de l’ancien Premier ministre par derrière.

Il a été interpellé dans la foulée par la police.

L’incident a eu lieu vers 14 heures à l’entrée d’un café où Manuel Valls était attendu pour rejoindre des élus de gauche et des sympathisants. Le Premier ministre est resté impassible, s’essuyant le visage avec un mouchoir avant de s’installer dans cet établissement qui jouxte le marché de Noël.

Tweet Manuel Valls

Il y a une semaine, Manuel Valls a bousculé la campagne pour la primaire du PS, en avançant la proposition choc d’une suppression du 49-3, arme controversée qu’il a utilisée pour imposer la loi travail.

Avec AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
franceManuel Valls

Related Articles

Fidel Castro lauréat en Chine d’un prix de la paix alternatif au Nobel

Un groupe d’intellectuels chinois a décerné à Fidel Castro un «prix de la paix» qui se veut une alternative au

L’administration Trump annule le programme de Michelle Obama pour manger sain dans les écoles

L’administration Trump a mis un frein à un programme initié par l’ancienne Première dame, Michelle Obama, pour promouvoir des repas

Italie: la ministre de l’Intégration Cécile Kyenge à nouveau visée par un acte raciste

La ministre de l’Intégration italienne, Cécile Kyenge, d’origine congolaise, est régulièrement la cible d’attaques racistes. Des militants du parti d’extrême-droite italien

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*