La Gambie de nouveau « accessible »

La Gambie de nouveau « accessible »

Le président gambien Yahya Jammeh et son homologue sénégalais Macky Sall

Le président gambien Yahya Jammeh et son homologue sénégalais Macky Sall

Après avoir fermé ses frontières le 19 avril avec son seul pays voisin le Sénégal, la Gambie rouvre à nouveau ses portes ce vendredi. Le président du syndicat gambien de transport Ousman Drammeh, a annoncé à l’AFP la reprise de la circulation.

« Nous avons vu les policiers gambiens en poste à une des frontières lever la barrière, et les véhicules ont commencé à entrer et à sortir du pays », a affirmé M. Drammeh.

Le chanteur et conseiller du président sénégalais Macky Sall, Youssou N’dour s’était retrouvé bloqué de l’autre côté de la barrière après la fermeture des frontières la semaine dernière. Une médiation aurait alors été entamée entre le conseiller et les autorités gambiennes.

« Je remercie le président Yayah Jammeh à qui j’avais adressé une demande personnelle parce que je me trouvais en Gambie. Nous avions échangé pour régler le problème parce qu’entre le Sénégal et la Gambie, il ne peut pas y avoir de problème qui dure plus de 24 heures ». C’est en ces termes que Youssou N’dour a rapporté les suites des négociations sur les ondes de sa radio RFM.

Enclavée dans le territoire sénégalais, la Gambie est le principal point de passage qui relie le nord et le sud du Sénégal. La fermeture des frontières obligeait les transporteurs et les voyageurs à opérer un long détour par Tambacounda dans le sud-est du pays.

Marie Hélène SYLVA
Paris – Oeildafrique.com

 

Marie Hélène Sylva

Marie Hélène Sylva

Journaliste à oeil d'Afrique, basée à Paris (France)


Tags assigned to this article:
frontièregambiesénégal

Related Articles

Sénégal: « Charlie Hebdo » et «Libération» interdits de diffusion et de distribution

Dakar a interdit mercredi la diffusion et la distribution dans le territoire national de l’hebdomadaire Charlie Hebdo et du quotidien

Publicité RD Congo : Livio

Ne lui demandez surtout pas son secret au risque qu’elle vous donne un coup de ballet.

Burkina : la garde présidentielle toujours déterminée à obtenir le départ du Premier ministre

Le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l’ancienne garde prétorienne du président Blaise Compaoré, se disait toujours vendredi déterminé à obtenir

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*