Ghana : au moins dix morts dans une violente dispute pour le pouvoir dans une chefferie

Accra

La ville d’Accra au Ghana|©DR

Les victimes sont des femmes et enfants tués au cours d’une violente dispute pour le pouvoir au sein d’une chefferie dans le nord du Ghana.

Selon la police, 10 femmes et enfants ont perdu la vie dans ces affrontements.

Des coups de feu ont été entendus jeudi dans la ville de Bimbilla à la suite d’informations selon lesquelles un roi local s’apprêtait à nommer un chef contre l’avis d’une autre faction.

Les chefs traditionnels, toujours présents sur le continent africain, détiennent du pouvoir et de l’influence même s’ils n’intègrent pas les formes modernes de la vie politique.

AFP

 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Ghana

Related Articles

Burkina Faso: L’opposition ouverte au dialogue, mais reste ferme sur le départ de Compaoré

  Zéphirin Diabré, le Chef de file de l’opposition burkinabè a indiqué mercredi que les opposants sont prêts à aller

Burkina: un journaliste élu président de l’Assemblée intérimaire

Un journaliste burkinabè a été élu président de l’Assemblée intérimaire de son pays à l’issue de sa première session jeudi

Charles Blé Goudé a utilisé trois fausses pièces d’identité lors de sa cavale

Charles Blé Goudé, le leader charismatique des jeunes patriotes, farouches partisans de l’ancien Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo dans sa

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*