Pourquoi la justice congolaise poursuit-elle Koffi Olomide sans la plainte de la victime?

Koffi Olomide

Koffi Olomide|©DR

Dans l’affaire de l’agression d’une danseuse par le chanteur Congolais, Koffi Olomide, Oeil d’Afrique a contacté Maître Litle, avocat spécialiste du droit pénal à Kinshasa afin qu’il apporte la lumière sur le dossier qui a conduit la vedette a être incarcéré à la prison centrale de la capitale de la RD Congo.

« En matière pénale, le Procureur Général de la République, représentant le ministère civil n’a pas besoin d’une plainte pour instruire des poursuites contre une personne ayant commis un délit punis pas la loi congolaise. » explique maître Litle.

« Dans le cas ou la personne commet un délit à l’étranger, la justice congolaise se saisir de l’affaire, lancer des poursuites si cette infractions est punissable de plus de trois mois en RD Congo. » dit maitre Litle.

 

 

Freddy Mulumba
© OEIL D’AFRIQUE

Freddy Mulumba

Freddy Mulumba

Journaliste basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo


Tags assigned to this article:
justicekoffi olomideRDC

Related Articles

John Kerry à Kinshasa: Réactions des leaders politique de la diaspora congolaise

Le secrétaire d’Etats américain John Kerry était porteur d’un message du président Barack Obama pour son homologue congolais, Joseph Kabila.

RDC-Raphaël Katebe Katoto : « Etienne Tshisekedi peut être l’homme de la transition »[AUDIO]

Raphaël Katebe Katoto, homme d’affaires, grand-frère de l’opposant congolais Moïse Katumbi et membre du « conseil des sages de l’opposition » du

RDC: 20 ans de prison pour avoir organisé une manifestation qui n’a pas eu lieu

Le 12 avril dernier, douze personnes ont été condamnées à 20 ans de prison pour avoir voulu mobiliser la population

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*