Justice internationale : le Sénégal offre une œuvre d’art à la CPI

Macky Sall

Macky Sall ©DR

Alors que les Africains enclenchent leur départ de la Cour pénale internationale (CPI), le Sénégal se fait remarquer par l’instance pénale mondiale. Le gouvernement de Macky Sall a offert, jeudi, une œuvre d’art à la juridiction internationale.  

Sidiki Kaba, ministre sénégalais de la Justice et Président de l’Assemblée des États parties de la CPI qui a remis, jeudi au siège de la CPI à La Haye, la peinture sur toile intitulée «La Paix par la Justice» et réalisée par Kalidou Kassé, artiste plasticien, peintre et sculpteur sénégalais.

La cérémonie s’est déroulée devant la juge Silvia Fernández de Gurmendi, Présidente de la Cour pénale internationale (CPI) et Momar Diop, Ambassadeur du Sénégal à La Haye, le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda et le Greffier de la CPI, Herman Von Hebbel.

Le communiqué de la CPI décrit l’œuvre comme «un monde contemporain fait de différences et de changements constants avec à son centre un livre universel symbolisant le partage des savoirs entre les peuples et la mémoire collective permettant de répondre aux défis de l’avenir». Pour Sidiki Kaba, l’œuvre «unique par sa conception et pertinente par son message saura », entend contribuer au «rayonnement de la justice et marquer l’engagement du Sénégal aux principes de paix et de justice».

La CPI a exprimé sa gratitude envers le gouvernement du Sénégal. « Cette œuvre d’art est remarquable, parce qu’elle a été créée spécifiquement pour la Cour, se voulant le reflet de l’histoire derrière sa création et des valeurs qu’elle représente», a dit la Présidente de la CPI, Mme Fernández.

La CPI avait déjà reçu des œuvres d’art des gouvernements de la Corée, du Japon, du Liechtenstein, de la Slovénie et de la Tunisie.

© OEILDAFRIQUE


Tags assigned to this article:
CPIjusticemacky sallsénégal

Related Articles

Les avocats de l’ancien président tchadien décident de boycotter son procès

Les avocats de l’ex-président tchadien Hissène Habré, inculpé à Dakar pour « crimes contre l’humanité, crimes de guerre et de torture »,

Côte d’Ivoire : L’Etat annonce des mesures d’urgence après la manif’ des militaires

  A Abidjan, des militaires ont paralysé mardi  les activités dans les quartiers de Koumassi et d’Abobo par des barrages

Afrique du Sud: grève des ouvriers agricoles pour réclamer de meilleurs salaires

La confédération syndicale sud-africaine Cosatu a appelé les travailleurs agricoles à une journée de grève nationale mardi, en solidarité avec

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*