La production pétrolière du Congo a connu une baisse de 10% en 2012

La production pétrolière du Congo a connu une baisse de 10% en 2012

 

Brazzaville – La production pétrolière du Congo a connu une baisse de 10% en 2012, soit 98 564 332 barils pour une moyenne de 269300 barils/jours, contre une production estimée initialement à 105 millions 250 000 de barils.

Le ministre des Hydrocarbures, André Raphaël Loemba, a fait cette révélation dimanche à la presse, lors de la cérémonie de vœux 2013 à ses administrés en les invitant à la performance économique et technologique afin de relever ce challenge.

Pétrole Congo« Je n’ai aucun doute sur la capacité des pétroliers à faire preuve d’audace, d’ingéniosité, d’imagination et de professionnalisme en mettant en œuvre des technologies complexes et explorant de nouveaux horizons sur les nouvelles thématiques afin de renouveler nos réserves et contribuer à la croissance de notre production d’huile et de gaz », a -t-il déclaré.

« Les perspectives à moyen et à long termes nous permettent d’envisager l’avenir avec beaucoup d’enthousiasme, de confiance et de sérénité. Des efforts devront par conséquent être fournis afin de limiter le déclin naturel des champs en attendant le démarrage de grands projets »,a-t-il poursuivi.

Le ministre congolais des hydrocarbures a promis de procéder en 2013, à la réalisation d’un audit social dans toutes les entreprises pétrolières et parapétrolières, notamment en matière de respect de la réglementation en vigueur.

Relevant les avancées significatives du Congo sur le processus de l’Initiative pour la transparence dans l’industrie extractive, en vue de la validation du Congo comme pays conforme aux normes en 2012, André Raphael Loemba a affirmé que « le secteur pétrolier se doit d’être exemplaire en soutenant les PME-PMI locales et le développement des compétences locales».

Le secteur pétrolier demeure l’une des principales sources de l’économie congolaise, fournissant des moyens nécessaires au développement économique et social au pays.

LCM/of/APA.


Tags assigned to this article:
congopetrole

Related Articles

Mali: Condamnation de Pearl Gold

Pearl Gold AG vient d’être condamnée à payer 16 576 000 000 de Francs CFA et 400 Kilogrammes d’or à

Sénégal: Les bourses africaines enregistrent une hausse de 1300 milliards de dollars

Les bourses africaines se portent à merveille. La capitalisation boursière du marché des actions a enregistré une progression significative, établissant,

Construction dans le monde : L’Afrique, une priorité pour les BTP

L’Afrique est très convoitée par les grandes entreprises mondiales du domaine des bâtiments, travaux publics (Btp). En effet, selon un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*