La réponse des combattants à la marche de Badive "Touche pas à mon président"

La réponse des combattants à la marche de Badive "Touche pas à mon président"

Samedi 22 octobre 2011 devait être LA journée « Touche pas à mon président », organisé par le producteur Badive. Mais les combattants, résistants d’un peu partout en Europe et surtout en France ne l’entendaient pas de cette oreille. Un peu plus de 700 personnes avaient fait le déplacement pour accueillir Badive et ses marcheurs au métro Château Rouge. Le RDV est donné pour 14h00 mais nombreux étaient venu depuis 11h00 pour occuper la place et empêcher la marche « Touche pas à mon président J.Kabila » d’avoir lieu.
La préfecture de police et Badive  avaient pris les devants en changeant l’itinéraire de la dite marche. Du coup les Combattants ayant obtenu un accord partiel de marché entre Château rouge et Gare du Nord s’étaient vu encerclés par des unités de la gendarmerie puis retenu dans plusieurs commissariats parisiens pour vérification d’identités. A 23h00, tous les participants à la marche avaient été relâchés.

Roger Musandji
RM COMMUNICATION



Related Articles

RDC: l’opposition refuse de participer aux travaux préparatoires du « dialogue national »

La coalition des forces d’opposition congolaise, le « Rassemblement » récemment créé à Bruxelles, a annoncé samedi son refus de participer aux

RDC: MSF est préoccupé par la disparition de 11 membres

L’ONG Médecins sans Frontières (MSF) est préoccupé par la disparition de 11 membres de son personnel congolais survenue au cours

RDC : Pas de liberté provisoire pour Koffi Olomidé

Koffi Olomidé devra rester encore entre les quatre murs du centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa. La demande de

1 commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*