La réponse des combattants à la marche de Badive "Touche pas à mon président"

La réponse des combattants à la marche de Badive "Touche pas à mon président"

Samedi 22 octobre 2011 devait être LA journée « Touche pas à mon président », organisé par le producteur Badive. Mais les combattants, résistants d’un peu partout en Europe et surtout en France ne l’entendaient pas de cette oreille. Un peu plus de 700 personnes avaient fait le déplacement pour accueillir Badive et ses marcheurs au métro Château Rouge. Le RDV est donné pour 14h00 mais nombreux étaient venu depuis 11h00 pour occuper la place et empêcher la marche « Touche pas à mon président J.Kabila » d’avoir lieu.
La préfecture de police et Badive  avaient pris les devants en changeant l’itinéraire de la dite marche. Du coup les Combattants ayant obtenu un accord partiel de marché entre Château rouge et Gare du Nord s’étaient vu encerclés par des unités de la gendarmerie puis retenu dans plusieurs commissariats parisiens pour vérification d’identités. A 23h00, tous les participants à la marche avaient été relâchés.

Roger Musandji
RM COMMUNICATION



Related Articles

RDC : le gouvernement promet de sanctionner les militaires ayant des rapports avec les FDLR

Le gouvernement va sanctionner les éléments des Forces armées de la RDC (FARDC) qui seraient entrés en contact avec les

RDC: la parole est à la défense dans le procès de Bemba devant la CPI

La défense de l’ex-vice-président de la République démocratique du Congo Jean-Pierre Bemba a entamé mardi la présentation de son dossier

RDC : Joseph Kabila se dit profondément touché par les événements des 19 et 20 septembre

« Seul un Congo en paix peut garantir la stabilité de la région [des Grands lacs], voire du continent tout entier »,

1 commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*