L’Afrique du Sud nie la mort de ses soldats en RDC

L’Afrique du Sud nie la mort de ses soldats en RDC

L’armée sud-africaine a démenti mercredi les informations qui affirmaient que des soldats sud-africains avaient été tués ou blessés en République démocratique du Congo (RDC).

Ces informations doivent être « regardées comme simple propagande et guerre psychologique de la part des forces rebelles de la RDC », a indiqué le porte-parole des Forces de défense nationale sud-africaine (SANDF), Xolani Mabanga, dans une déclaration.

Il a déclaré que les rebelles congolais ont tenté de vanter leur soi-disant succès contre les forces de maintien de la paix.

Mabanga a confirmé qu’il y avait des affrontements entre les rebelles et les casques bleus samedi.

« Pendant les affrontements, une bombe de mortier était tombé près de la base où sont déployées les forces de maintien de la paix sud-africaines et tanzaniennes, dans le cadre de la Brigade d’intervention de l’ONU », a affirmé Mabanga.

Les éclats de l’obus ont seulement causé des blessures mineures à un soldat sud-africain et à deux soldats tanzaniens, a-t-il ajouté.


Tags assigned to this article:
AfSudRDC

Related Articles

Ouganda : Desmond Tutu demande à Yoweri Museveni de renoncer à la loi anti-homosexualité

Il y a quelques jours, le président ougandais, Yoweri Museveni a annoncé son intention de promulguer une loi plus corsée

L’Afrique du Sud lance des antirétroviraux « 3 en 1 »

L’Afrique du Sud, pays qui compte le plus de séropositifs au monde, a lancé lundi un nouveau programme de distribution

Hollande juge une rupture nécessaire dans les relations France-Afrique

Le candidat socialiste à la présidentielle française François Hollande a estimé mercredi qu’une rupture était nécessaire par rapport à des

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*