L’Association ‘’Le Quai de la culture’’ lance le « Prix du premier Roman Sylvain Bemba ».

prix livres littérature afrique

La plume, le verbe et la voix, c’est bien à ces trois choses que l’on pense lorsqu’il s’agit de rendre hommage à Sylvain Bemba. Car celui qui naquit un certain 17 février sur les terres presque colorées de Sibiti (Congo-Brazzaville) se fera connaître premièrement par ses écrits journalistiques. Journaliste à la semaine Africaine dans les années 50, il annonce déjà les couleurs d’une plume, à la lumière de la terre qui l’a vu naître. Très vite il se jette dans le vaste fleuve de la littérature où les mots seuls sont des bouées de sauvetage pour espérer atteindre la rive de la réussite. En 1963 il est lauréat du prix de la nouvelle littéraire pour son œuvre « La chambre noire ».

Des récompenses, il en aura, encore et encore, jusqu’en 1995 où lui est attribué, à titre posthume et pour l’ensemble de ses œuvres, le grand prix de la littérature d’Afrique noire. Sylvain Bemba restera à jamais cet auteur congolais et africain pour lequel l’écriture se conjugue à la fois à l’information, à l’histoire romanesque, au théâtre et à la musique. Et comme il l’avait écrit : Le soleil est parti à Pemba, Sylvain Bemba s’en est allé de la terre des hommes vers l’au-delà le 08 juillet 1995.

En choisissant de nommer ainsi ce premier prix « Sylvain Bemba », Le Quai de la culture s’accorde, avec d’autres grands noms de la littérature congolaise, à reconnaître la valeur des hommes qui ont fait le temps et ainsi poser, sur les mêmes traces, les pas de ceux qui feront demain.

Le « Prix du premier roman ‘’Sylvain Bemba’’ » lancé ce 05 juillet vise à récompenser un(e) jeune écrivain(e) du Congo-Brazzaville pour son premier roman édité. Il s’adresse aux écrivains, auteurs d’un premier roman édité entre le 1er janvier 2016 et le 30 juillet 2017.  Le PRIX est doté d’une somme de 656 000 FCFA (1 000 euros). 

La participation au PRIX est ouverte à tout jeune congolais âgé entre 16 et 30 ans (au moment de la publication de son roman), quel que soit son lieu de résidence. La participation au PRIX est gratuite. 

La candidature comprenant un formulaire d’inscription, une fiche biographique de l’auteur et Huit (8) exemplaires de son roman est à adresser soit par l’auteur(e) soit par son éditeur entre le 05 Juillet et le 05 Septembre 2017 (délais de rigueur).

Créée à Paris (France), à l’initiative d’un groupe de jeunes Congolais de Brazzaville, l’Association « Le Quai de la Culture » vise la promotion de tout ce qui a trait à la culture. Elle œuvre notamment pour l’accompagnement et le soutien des jeunes artistes et écrivains en herbe, l’organisation des rencontres et activités autour de l’art et la culture, la mise en place des moyens pour faciliter l’accès aux documents et représentations culturels auprès des jeunes, la correction des œuvres littéraires, artistiques et documentaires avant publication.

Vous pouvez obtenir le formulaire d’inscription ainsi que le règlement du prix en écrivant à l’adresse mail : lequaidelaculture@gmail.com

Paterne Ngoulou


Tags assigned to this article:
culturelivreprix

Related Articles

Culture: Louis-Philippe Dalembert, Prix Orange du Livre 2017

Son roman Avant que les ombres s’effacent a été récompensé par un jury présidé par Erik Orsenna et composé d’écrivains,

Rokia Traoré ambassadrice du HCR

La célèbre chanteuse malienne Rokia Traoré a été nommée ambassadrice de bonne volonté du Haut commissariat de l’ONU pour les

Jamel Debouze ne sera pas autorisé à jouer en Algérie

Jamel Debouze ne sera pas autorisé à donner ses deux spectacles, prévus le 25 et 27 avril en Algérie. L’interdiction

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*