Le pape Benoît XVI a envoyé son premier tweet en latin

Le pape Benoît XVI a envoyé son premier tweet en latin

ROME – « Unitati christifidelium integre studentes quid iubet Dominus? Orare semper, iustitiam factitare, amare probitatem, humiles Secum ambulare« , écrit le chef de l’Eglise catholique.

« ‘Benny’, plus personne ne comprend un seul mot de latin! #adviceforthepope », lui a répondu l’un des 5.000 abonnés à ce service en latin.

Le tweet du pape signifie: « Que commande le Seigneur à ceux qui désirent vraiment l’unité des fidèles du Christ? De prier toujours, d’agir continuellement avec justice, d’aimer la droiture, de marcher humblement avec Lui ».

Le message est plus court et, probablement, plus élégant en latin, assurent les défenseurs de cette langue ancienne qui fut pendant des siècles la seule utilisée dans la liturgie catholique.

A noter qu’en latin, selon les linguistes du Vatican, « courriel » se dit « inscriptio cursus electronici ».

Huit langues, dont l’allemand et l’arabe, sont disponibles sous l’adresse @pontifex sur le compte Twitter du pape, qui rassemble au total plus de deux millions d’abonnés. C’est le latin qui a le moins de succès.

Benoît XVI est un grand défenseur du latin. En novembre dernier, il a porté sur les fonts baptismaux l’Académie pontificale pour les études latines, placée sous l’autorité directe du ministère de la Culture du Vatican.

 

 


Tags assigned to this article:
églisepapetwitter

Related Articles

Pesa Mbote: Le Facebook congolais

Réseaux sociaux, Facebook, Twitter, Foursquare, Youtube… les internautes n’ont que ça à la bouche. Et pour cause, le phénomène a

La presse de la diaspora est elle obligée de faire un choix ?

A en croire certains, il faut absolument faire un choix en ce qui concerne la politique congolaise. La presse servant

Les phrases de Robert Mugabe font le buzz sur les réseaux sociaux.

  Depuis quelques jours le président du Zimbabwe, Robert Mugabe fait le bonheur des internautes. Il ne se passe plus

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*