Les dix combattants les plus efficaces de la diaspora Congolaise

Les dix combattants les plus efficaces de la diaspora Congolaise

L’éveil de la conscience des congolais (RD Congolais) de la diaspora a été positivement salué par des observateurs impartiaux. Mais le manque d’efficacité est un des griefs récurrent fait à l’endroit des combattants. Entre les « Braillards », les ambitieux à la recherche compulsive de vedettariat, les sympathisants, les tièdes, les fougueux et les héros dans l’ombre, le profil du combattant est divers et varié, avec en toile de fond la libération du Congo du joug du capitalisme malfaisant. C’est pour cela que sur base d’une combinaisons des critères divers, rigoureux  et variés, nous avons mis en place ce classement. Quels sont les dix combattants les plus efficaces de la diaspora Congolaise?

Rex Kazadi

Rex Kazadi

Rex Kazadi- Porte parole de l’association Ba Patriote ya Kongo, Rex Kazadi, « un muana poto » comme les congolais appellent leurs enfants nés ou grandis en Europe, a été propulsé au devant de la scène publique en France après son passage à l’émission “Face aux français” dans laquelle il s’était distingué dans le rôle du jeune de la banlieue face à Nicolas Sarkozy encore candidat à l’élection présidentiel en 2007. Choqué par la mort du combattant Armand Ntungulu, Il décide de  rentrer en combat contre le pouvoir de Joseph Kabila qu’il estime être à l’origine de la mort “d’un frère congolais.” Partisan des actions spectaculaires et de l’affrontement direct contre les représentats du pouvoir de Kinshasa en occident. De ces actions découlera une incarcération pendant deux mois suite à la tentative d’incendie de l’ambassade de la RD Congo à Paris. Rex Kazadi, soutient indéfectible à Etienne Tshisekedi (le président élu comme les combattants l’appellent), dérange autant qu’il est apprécié des congolais. L’homme fait de l’ombre à bon nombre de combattants qui finissent par le combattre pour le discréditer et nuire à sa popularité.

 

 

Youyou Mutu Mosi

Youyou Mutu Mosi

Youyou Mutu Mosi

De la même trempe que Rex Kazadi, Youyou Mutu Mosi est une femme d’action. Elle est de tout les combats, elle s’est imposée naturellement comme la porte parole de l’association politique RD Congo en France. Activiste maîtrisant parfaitement le français et le Lingala (a un bon niveau en anglais), son message est facilement compris par la majorité de ces compatriotes. Gestionnaire de Freedom for Africa, un forum Facebook de discussion, elle commente et analyse l’actualité du Congo au jour le jour. Youyou est bien celle qui n’oublie jamais de rappel l’objectif de son combat, « Kabila dégage ».

 

 

Nicole Mutolo

Nicole Mutolo

Nicole Mutolo

Nicole Mutolo est une de ce jeune femme dont le Congo de demain a besoin. Discrète, combative, elle ne cache pas ses intentions de prétendre un jour à la magistrature suprême. De ses actions on note la marche Paris-Bruxelles, pour dénoncer les viols en RD Congo et la manifestation d’enfants congolais pour dénoncer la situation à l’est de la RD Congo qui compte aujourd’hui plus de 6 millions de morts. La dernière de ses actions est la grève de la faim qu’elle a fait pendant une semaine avec ses amis du RNC (Rassemblement National Congolais).

 

 

Kambale Musavuli

Kambale Musavuli

Kambale Musavuli

Lors qu’on parle du loobbying congolais, le nom de Kambale Musavuli ressort en tête de liste. Invité de nombreuses chaines de télévisions, Kambale explique au monde et surtout à New York, son lieu de résidence, la tragédie congolaise. Très actif sur les réseaux sociaux, il a mené campagne contre la nomination de l’ ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Suzan Rice au poste de secrétaire d’état américain. Fondateur de l’association Friends of Congo, Kabamle est à l’initiative de l’opération Break the silence.

 

 

 

Patrick Mbeko

Patrick Mbeko

Patrick Mbeko
Auteur du livre, « le Canada dans les guerres en Afrique centrale », Patrick Mbeko se défini comme un analyste politique. Cet homme de l’ombre a fini par se mettre en avant afin de promouvoir son ouvrage. Mbeko apporte à la résistance congolaise cette oeil d’expert qui lui fait parfois défaut. Ses publications sur Facebook sont des enseignements qui ont pour vocation à faire des congolais, un peuple éveillé et aguerri sur les questions géopolitique. Mbeko combat Joseph Kabila mais surtout tient à dénoncer les maitres à penser qui ont « soigneusement concoctés la déstabilisation de la région des grands lacs. » Un projet qui a pour but final la balkanisation du Congo et surtout la mainmise sur ses richesses. 

Jeannot Kabuya

Jeannot Kabuya

Jeannot Kabuya
Jeannot kabuya est un autre « Muana poto »  qui marque le combat contre Joseph Kabila. Il a très vite participé à la vie associative dans la région de Bruxelles. Ce qui va le conduire à être candidat à des élections locales. Candidat malheureux lors des dites élections, il va se retourner vers son Congo natal et combattre le pouvoir de Joseph kabila. Soutien actif du premier parti de l’opposition, l’UDPS, Jeannot se bat pour l’impérium de celui qu’il appelle le président élu. Rédacteur en chef du blog www.banamikili.com, il est de toutes les manifestations contre Kabila.

 

Fidel Kallé

Fidel Kallé

Fidel Kallé (dit Kalle Stone)

Il est celui qui donne la réponse aux services de communication du pouvoir congolais sur les réseaux sociaux. Un service personnalisé par celui qui aime se faire appeler « l’humble Papy Tamba ». En effet, Kallé rend coups pour coup saux attaques que subit son parti, l’UDPS et son président, Mr Etienne Tshisekedi. Cet ancien garde civil à Kinshasa est devenu un communicant de la cellule UDPS sur les réseaux sociaux.

 

 

 

Kerwin Mayizo

Kerwin Mayizo

Kerwin Mayizo
Après une formation juridique à l’université Paris 2 Assas, kerwin Mayizo a poursuivi sa passion pour l’information et la radio en obtenant son diplôme idoine au studio école de  France. Chroniqueur à Radio France International, il est un des piliers de l’émission « Couleurs Tropicales » aux côtés de l’ancien délegué interministériel Claudy Siar. De ces analyses dans l’émission Parole de Journalistes, on retient la contestation de la légitimité du pouvoir de Kinshasa. Il est partisan de la résolution du « contentieux électorale » qui aurait fait du candidat numéro 11, Etienne Tshisekedi, président de la RDC en novembre 2011.

 

Albert Mukendi

Albert Mukendi

Albert Mukendi
Résident à Londres, le berceau de la lutte des combattants, Albert Mukendi s’est rendu célèbre par ces attaques contre les musiciens congolais qu’il estime être à la botte des politiciens. Il n’hésite pas à mettre en scène ses multiples rendez-vous avec les officiels britanniques, pour se donner une stature d’homme d’Etat qu’il n’ a finalement toujours pas acquis. Il a crée un Haut Commissariat des combattants de la Diaspora. Via cette organisation il s’octroie le titre de haut commissaire. A ce titre, il décide et suspend les combattants de la diaspora qui ne sortent de la ligne officielle. De son combat, on retient un vocable désormais célèbre dans la bouche des congolais, « Mutakalisation » (le fait de déshabiller une personne en public), une menace qu’il brandi à tout les soutien de Joseph Kabila.

Bishop Elysée

Bishop Elysée

Bishop Elysée
De cet homme d’église on sait peu de chose si ce n’est ces vidéos hebdomadaire largement suivi par ces compatriotes. Véritable show man, Bishop n’a besoin de pas grand chose pour faire le spectacle. Mettez le devant une caméra et lancez le top pour que monsieur se déchaîne contre  Joseph Kabila. En novembre 2011, durant les élections présidentielles en RD Congo, Elysée sortira le dossier des bulletins de vote cochés candidat numéro 3, qui était le président sortant Joseph Kabila. Il a été à l’origine de la polémique sur la vengeances des congolais contre les rwandais. En effet, l’homme de Dieu n’avait pas hésité à demander à ses frères de combat de s’en prendre physique aux rwandais afin de venger les 6 millions de morts congolais dont le gouvernement de Kigali serait responsable.

 

Roger Musandji (@rogermusandji)


Tags assigned to this article:
combattantscongolaisdiaspora

Related Articles

RDC: l’opposition congolaise à bout de souffle !

Le gouvernement congolais a de nouveau confirmé, par l’intermédiaire de son porte-parole Lambert Mende, la prochaine action politique en vue de réviser certains

Voilà comment sont formatés les cerveaux

Je discute avec un ami québécois. Je lui parle de la propagande des grands médias occidentaux sur la Libye. Il

Je n’ai jamais pensé que les combattants allaient changer le Congo !

Je ne sais pas pour vous mais moi, je suis de ceux qui ont toujours été sceptiques à l’égard du

3c ommentaires

Espace commentaire
  1. molakisi
    molakisi 17 janvier, 2013, 21:26

    PARMIS BATU OYO BOLONGOLA REX , REX AZA COMBATTANT TE C’EST UN GRAND COLLABOS

    Répondre à ce commentaire
  2. patou kabangu
    patou kabangu 7 novembre, 2013, 13:57

    la meilleure facon de combattre c’est de rentrer au pays, o fandi na poto ozo loba ke oza combattant ozo combattre na monoko, tufi na bino

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Laisser un commentaire