Les migrants africains peuvent épargner 4 milliards de dollars par an sur les envois de fonds

Les migrants africains peuvent épargner 4 milliards de dollars par an sur les envois de fonds

Abaisser le coût de l’envoi de fonds à 5 % par rapport à 12,4 % en moyenne actuellement rapporterait environ 4 milliards de dollars américains aux migrants africains et à leurs familles, a annoncé lundi la Banque mondiale.

Les Africains travaillant à l’étranger, qui ont envoyé environ 60 milliards de dollars de fonds chez eux en 2012, ont payé plus que n’importe quel autre groupe de migrants, a affirmé la Banque mondiale dans un communiqué. Le coût moyen des envois de fonds en Afrique est plus élevé que la moyenne annuelle qui est de 8,96 %.

Le G8 et le G20 ont fixé à 5 % le coût des envois de fonds moyens visés à atteindre d’ici 2014. « Les envois de fonds jouent un rôle important pour aider les foyers à répondre à leurs besoins immédiats et à investir dans l’avenir. Aussi abaisser les prix des envois de fonds aura un impact important sur la pauvreté », a déclaré Gaiv Tata, directeur de la Région africaine pour la Banque mondiale.

 

(Xinhua)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
migrants africains

Related Articles

Afrique-FMI : Prévision de croissance en hausse de 5,4% et 5,3% en 2012-2013

Selon un rapport du FMI, L’Afrique subsaharienne a très bien résisté à la crise européenne et sa croissance devrait accélérer à

Gabon : PIP, la prime polémique

La création d’une Prime d’Incitation à la Performance (PIP) suscite une véritable fronde sociale depuis plusieurs mois au Gabon. Cette

Ouganda : Desmond Tutu demande à Yoweri Museveni de renoncer à la loi anti-homosexualité

Il y a quelques jours, le président ougandais, Yoweri Museveni a annoncé son intention de promulguer une loi plus corsée

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*