Souleymane Diawara, l’ex-international sénégalais écroué

Souleymane Diawara, l’ex-international sénégalais écroué
L'ex-international de football sénégalais Souleymane Diawara

L’ex-international de football sénégalais Souleymane Diawara

L’ex-international de football sénégalais Souleymane Diawara, défenseur du club français OGC Nice, a été écroué à la prison de Marseille, dans le sud de la France, dans le cadre d’une enquête sur une extorsion de fonds, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Souleymane Diawara, 36 ans, a été mis en examen pour extorsion de fonds et tentative d’extorsion de fonds et placé en détention provisoire dans le cadre d’une enquête ouverte à Digne (sud-est), a indiqué une source judiciaire à l’AFP.

Quatre autres personnes, dont le frère de Souleymane Diawara, ont également été mises en examen pour les mêmes motifs et écrouées, selon la même source.

C’est une affaire de droit commun qui touche la sphère privée et n’a rien à voir avec le football, a précisé la source se refusant à donner plus de détails.

Le parquet de Digne avait ouvert une information judiciaire à la suite d’une plainte de mars 2015 visant le joueur et les quatre autres hommes.

Selon une source proche de l’enquête, Souleymane Diawara aurait été victime d’une escroquerie et a tenté de se faire justice lui-même, aidé de comparses. L’individu visé serait un homme habitant près de Digne.

Selon l’avocat du footballeur, Me Grégory Bensadoun, interrogé par BFMTV, le litige portait sur une voiture pour laquelle Souleymane Diawara avait versé une somme d’argent.

L’ancien international a été formé au club du Havre avant de jouer dans plusieurs clubs français, à Sochaux (2003-2006) et Bordeaux (2007-2009).

Mais c’est surtout comme défenseur central de l’Olympique de Marseille qu’il a marqué le championnat de France, remportant notamment un championnat (2010) et deux Coupes de la Ligue d’affilée en 2010 et 2011.

Après cinq saisons à l’OM, qui a décidé de ne plus jamais attribuer son numéro 21 pour lui rendre hommage, Diawara avait rejoint l’OGC Nice libre en 2014. Il a disputé 14 matches de championnat avec le club, actuel 13e de Ligue 1 à sept journées de la fin de la saison.

Il compte aussi 48 sélections pour l’équipe nationale du Sénégal, dont douze lors de phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

L’entraîneur adjoint de l’OGC Nice, Fred Gioria, s’est dit très peiné pour l’homme qui est quelqu’un de très très bien. Nous n’en savons pas plus, cela n’a rien à voir avec le club, a-t-il affirmé.

Diawara n’était pas à Nice aux entraînements de mercredi et jeudi.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
footballfranceSouleymane Diawarasportviolence

Related Articles

CAN U-17 : le Nigeria en démonstration devant le Ghana (6-1)

L’équipe nationale cadette du Nigeria a fait étalage de son talent devant son homologue du Ghana qu’elle a laminée sans

Togo/football : Le Premier Ministre met fin au rêve de Gabriel Améyi de faire une Première division à 14 clubs

Il n’y aura pas de Championnat national de football de Première Division de 14 clubs au Togo durant cette saison.

Obama vote en avance à Chicago, conclut deux jours de marathon électoral

Barack Obama a voté jeudi dans son fief de Chicago 12 jours avant la date officielle des élections présidentielle et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*