L’ex-Premier ministre libyen confirme le versement de 50 millions d’euros à la campagne 2007 de Sarkozy

L’ex-Premier ministre libyen confirme le versement de 50 millions d’euros à la campagne 2007 de Sarkozy

Le président Nicolas Sarkozy et Le leader libyen Mohamar Kadhafi à Paris

PARIS (AP) — Mediapart persiste et signe: le site d’information affirme jeudi que l’ancien Premier ministre libyen Baghdadi Ali al-Mahmoudi lui a confirmé, via son avocat, que Nicolas Sarkozy avait bien reçu un financement de 50 millions d’euros du régime de Moammar Kadhafi pour sa campagne présidentielle de 2007.

« Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy », a expliqué l’ancien chef du gouvernement libyen qui est actuellement détenu en Tunisie, par l’intermédiaire de son avocat, Béchir Essid, mercredi soir.

Mediapart a publié samedi dernier le fac-similé d’un document présenté comme une note officielle du régime du défunt dirigeant libyen Moammar Kadhafi, datée de décembre 2006, qui donnerait son accord de principe pour financer à hauteur de 50 millions d’euros la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat a dénoncé un « faux grossier ».

Le parquet de Paris a annoncé lundi soir avoir ouvert une enquête préliminaire après avoir reçu la plainte du président sortant contre le site Internet pour « faux et usage de faux » et « publication de fausses nouvelles ». Mediapart a répliqué par une plainte pour « dénonciation calomnieuse » mercredi.

« Nous avons participé à la réussite de M. Sarkozy et au financement de sa campagne présidentielle de 2007 », a déclaré l’ancien Premier ministre, par la voix de son avocat qui s’est entretenu avec lui pendant plusieurs heures mercredi. « Ce financement par M. Kadhafi et la Libye est attesté par un document officiel signé par Moussa Koussa à travers la valise de financement africain », a affirmé Baghdadi Ali al-Mahmoudi, selon son conseil cité par Mediapart. « Le montant de 50 millions d’euros est juste ». AP

ir/com/cb

 


Tags assigned to this article:
gaddafimediapartsarkozy

Related Articles

François Fillon : « il est bon de regarder vers l’Afrique »

Contrairement au discours de l’ancien président de la France, Nicolas Sarkozy à Dakar, François Fillon, l’ex-premier ministre a tenu un

Plus d’Africains ont accès au téléphone portable qu’à la santé ou l’eau courante

  Les Africains ont un nettement meilleur accès aux télécommunications mobiles qu’aux services de base tels que la santé, l’eau

CPI : Le juge interdit aux avocats de Gbagbo de l’appeler « Président »

Cuno Tarfusser, juge principal dans le procès de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la CPI, a appelé ce vendredi,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*