Loukachenko: Sarkozy a plutôt pris 100 millions de dollars chez Mouammar Kadhafi

Loukachenko: Sarkozy a plutôt pris 100 millions de dollars chez Mouammar Kadhafi

Le président Alexandre Loukachenko

Président du Bélarus, Alexandre Loukachenko a déclaré adresser un message au Parlement et le peuple le 8 mai, que le président sortant français Nicolas Sarkozy avait pris au dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi sur la première campagne 100 millions de dollars, et non pas 50 millions comme les medias francais l’ont écrit.

« Si ils sont si intelligents, les Français, ils ont dû expulser Sarkozy seulement il ya quelques années quand il a pris l’argent pour le dirigeant libyen sur la campagne. Et il a pris 50 millions de dollars, dont les médias pendant la campagne a dit, et, selon .. Kadhafi, plus de 100 millions de dollars est à moi personnellement lors d’une visite à Kadhafi dit que l’argent qu’il a pris, et il est maintenant justifié Peut-être que c’est pour cela que la Libye à canon scié, violée, « – a déclaré le leader biélorusse a déclaré.

Dans le même temps, Alexandre Loukachenko a déclaré qu’il ne pense pas que après avoir été élu le nouveau président de la France, socialiste François Hollande des changements importants dans les relations franco-biélorusse et les relations avec l’UE.

« Je ne suis pas s’attendre à des changements ici Mais tant que je peux vous dire qu’il est arrivé au pouvoir, un homme qui dit les bonnes choses jusqu’à présent. » – A déclaré le président du Bélarus.

On sait aussi que cet homme, accusé d’être un dictateur  avait déclaré :”Mieux vaut être un dictateur qu’un pédé”. 100 millions de dollars c’est exactement 78 millions d’euros

Traduit du russe par Oeildafrique

Source: telegraf.by



Tags assigned to this article:
kadhafiLoukachenkosarkozy

Related Articles

Soudan du Sud : Ban Ki-Moon déplore l’incapacité des parties en conflit à s’entendre pour la paix

S’exprimant vendredi sur la situation du Soudan du Sud, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon a témoigné sa

Côte d’Ivoire : Vers une généralisation de l’électricité d’ici 2020

Suite au conseil des ministres de ce mardi 27 mai, Bruno Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien,  a annoncé de nouvelles

Ebola: les exigences du FMI ont affaibli les systèmes de santé des pays africains

  Les exigences du Fonds monétaire international (FMI) en matière de rigueur budgétaire ont affaibli les systèmes de santé des

1 commentaire

Espace commentaire

Espace commentaire

Laisser un commentaire