Mali: 13 soldats tchadiens et 65 jihadistes tués dans des combats

Mali: 13 soldats tchadiens et 65 jihadistes tués dans des combats

 

soldats tchadiensDe violents combats se sont produits entre l’armée tchadienne et des jihadistes dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali. Les affrontements ont fait 65 morts parmi les jihadistes et 13 morts parmi les soldats tchadiens, a annoncé vendredi l’état-major tchadien.

L’armée tchadienne a détruit cinq véhicules, a précisé l’état-major dans un communiqué publié à N’Djamena. L’armée tchadienne participe aux opérations en cours contre les islamistes, repoussés vers le nord depuis le début de l’intervention militaire française au Mali, le 11 janvier dernier.

Attentat contre des Touareg

Par ailleurs, la rébellion touareg du Mali, qui collabore avec l’armée française dans le nord-est du pays, a été la cible d’un attentat-suicide qui a fait cinq morts, au moment où l’armée malienne tentait de « nettoyer » Gao, la plus grande ville du Nord infiltrée par les islamistes.

Cette région montagneuse des Ifoghas, entre Kidal et Tessalit, sert de refuge à de nombreux islamistes armés liés à Al-Qaïda traqués par l’armée française depuis plusieurs semaines. Elle est aussi le berceau des Touareg.

Drones américains

Les Etats-Unis ont déployé plusieurs drones au Niger, en soutien aux forces françaises au Mali, a déclaré un responsable américain. Les appareils, des Predator de l’armée américaine, doivent effectuer des vols de surveillance au-dessus de la zone de conflit.

   

Ils sont déployés sur une base de Niamey, où sont stationnés une centaine de membres du personnel de l’armée de l’air américaine, a précisé ce responsable sous couvert de l’anonymat.

Avec (ats)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
malisoldats tchadiens

Related Articles

Gambie: manifestations contre la loi électorale, des arrestations

Plusieurs Gambiens ont manfesté contre le réforme électorale, jeudi 14 avril 2016, dans les rues de Serekunda, plus grande ville

Président Ouattara: je n’enverrai plus d’Ivoiriens à la CPI

Le président Alassane Ouattara a affirmé jeudi qu’il n’enverrait plus d’Ivoiriens à la Cour pénale internationale (CPI), estimant que son

Les élections au Ghana prolongées jusqu’à samedi en raison de problèmes techniques

Les élections présidentielle et législatives au Ghana, pays qui soigne son image de modèle démocratique régional en Afrique de l’Ouest,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*