Alerte Infos

Mauritanie, Marche de protestation contre l’emprisonnement du militant anti-esclavagiste Biram ould Dah ould Abeïd

manifestations nouakchott

Manifestations à Nouakchott

Ce Jeudi 30 juillet , le mouvement Ira Mauritanie (mouvement non violent qui lutte contre la pratique de l’esclavage et  l’exclusion, pour la justice et l’égalité entre tous les mauritaniens), avait annoncé la veille un rassemblement en protestation contre l’emprisonnement de leur leader le militant anti-esclavagiste Biram ould Dah ould Abeïd, et contre neuf autres militants condamnés à 2 ans de prison.

Au moins 22 militants d’Ira Mauritanie seraient entre les mains de la police de Tevragh Zeina (4ème). Les protestants  ont été violemment dispersés devant le Palais de Justice de Nouakchott à coups de matraques par la police anti-émeute. Les forces de l’ordre auraient fait usage de gaz lacrymogène et de lancer de grenades au niveau de l’hôtel Marhaba (Nouakchott) selon Aboulkader jeune militant présent à cette manifestation. Apeuré et à bout de souffle il cite « J’ai eu une chance une grenade à exploser devant moi quand je courais, heureusement j’ai sauté sur une voiture  et elle s’est explosée sur la voiture brisant les vitres. Dieu merci je n’ai pas subi  de choc. ».

Rappelons que Birman Ould Dah Ould Abeïd, ex-candidat à la présidentielle de juin 2014, a été condamné le 24 décembre dernier pour « appartenance à une organisation non reconnue », « rassemblement non autorisé », et « violence contre la force publique ». les autorités reprochent également à Biram ould Dah ould Abeïd d’avoir tenu des propos racistes lors d’une caravane de sensibilisation qui sillonnait le fleuve Sénégal.

Le militant anti-esclavagiste Khali Ould Maouloud s’était rendu à Berne en février 2015 pour attirer l’attention du Département fédéral des affaires étrangères sur le problème de l’esclavage en Mauritanie. En 2015, la Mauritanie compterait près d’un demi millions d’esclaves. Source article Amnesty Internationale Des esclaves au XXIe siècle? Oui. La Mauritanie en compterait près d’un demi-million. Pourtant, les mouvements abolitionnistes peinent à se faire entendre hors des frontières de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Entretien avec Khali Ould Maouloud, militant anti-esclavagiste.

Naïma Ounane
© OEIL D’AFRIQUE

Naïma OUNANE

Naïma OUNANE

Journaliste à Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
Mauritanie

Related Articles

Egypte présidentielle 2012 : Morsi commence ses contacts avec les présidentiables

Le candidat du parti de la Liberté et de la Justice à la présidentielle, Dr. Mohamed Morsi, a commencé ses

Gabon: Le ministre de l’Education Nationale démissionne du gouvernement

  Le ministre gabonais de l’Education nationale, Léon Nzouba a démissionné dimanche, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Denise Mekamne.

Kogelo, le village des origines kényanes d’Obama prêt pour une longue nuit

Une route principale goudronnée, l’électricité, l’eau courante… En quatre ans, Kogelo, le village des origines kényanes de Barack Obama, a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*