Migration : caché dans une valise, un Gabonais tente de rejoindre l’Espagne

caché dans une valise, un Gabonais tente de rejoindre l'Espagne

Un jeune gabonais a tenté de franchir la frontière espagnole, caché dans la valise d’une femme ©EFE

Un jeune gabonais a tenté de franchir la frontière espagnole, caché dans la valise d’une femme, a indique dimanche 1er janvier le journal espagnol El Pais.

La police espagnole a arrêté une marocaine qui tentait de faire passer un jeune homme, par la frontière entre le Maroc et l’Espagne en le cachant dans une valise. L’incident s’est produit vendredi dernier. A l’intérieur de la valise, se trouvait un jeune migrant de 19 ans originaire du Gabon qui a reçu une assistante médicale en raison du manque d’oxygène.

La frontière maroco-espagnole de Ceuta est régulièrement le théâtre de tentatives d’entrée en Europe de migrants d’origine subsaharienne. Début décembre, plus de 400 réfugiés africains ont réussi à pénétrer en Espagne en franchissant la clôture frontalière à Ceuta. Le jour de l’an, un millier de personnes ont pris d’assaut la clôture haute de six mètres séparant les territoires marocain et espagnol. Dix policiers ainsi que deux migrants ont été grièvement blessés dans les heurts qui ont suivi. 

©OEILDAFRIQUE


Tags assigned to this article:
espagnemigration

Related Articles

Antoinette Montaigne, élue de Seine-et-Marne devenue ministre en Centrafrique

Une conseillère municipale de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) a été nommée ministre du gouvernement de transition centrafricain et a déjà rejoint le pays, a-t-on

Bruxelles: licenciée abusivement, elle bloque les entrées de l’ambassade de Côte d’Ivoire

  Pour exprimer sa colère contre son licenciement abusif, Anne-Marie Malan, employé depuis 1994 de l’ambassade de Côte d’ivoire, n’a

Chavez annonce qu’il est rentré au Venezuela sur Twitter

Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé lundi sur son compte Twitter qu’il est rentré à Caracas plus de deux

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*