Miss RDC France 2012 : Une élection sous le feu des critiques

Miss RDC France 2012 : Une élection sous le feu des critiques
Miss RDC France 2012

Belavanie Milongo, miss RDC France 2012

L’évènement culturel un peu people de ce mois de juillet 2012 était sans aucun doute l’élection de la miss RDC France 2012. La date choisie servait également de symbole puisque la manifestation avait eu lieu le 14 juillet jour de la fête nationale française.

Durant toute l’année, Beauty Events & Agency a parcouru la région parisienne à la recherche de la Miss qui reprendra la couronne détenue encore par Nina Iwulu, grande gagnante en 2011 mais inconnue au bataillon, pour ainsi dire dans la communauté Congolais.

Selon les superstitions des uns et des autres, le chiffre 13 était l’honneur pour départager les sirènes de la RDC. Treize candidates avec corps de rêve avaient réussies les différentes étapes de la rigoureuse sélection imposée par les organisateurs. Elles étaient grande 1m70 au minimum, âgées de 18 à 21 ans et d’origine RD Congolaise.

Une soirée de gala qui a également permis à une association caritative pour la cause  des enfants de Kinshasa, de récolter des fonds au profit des enfants en rupture avec la société communément dit d’une manière triviale, les enfants de la rue «  les Shègués »

 Un retard 1h30 sur l’heure prévue

Les Africains n’ont pas faillis à leur réputation légendaire ! L’ouverture des portes prévus à 20h30 avec un début de spectacle à 21h30. Rien de surprenant lorsqu’à 22h30 il n’y avait toujours personne sur la scène et pas d’explications sur le retard. L’explication vient bien plus tard c.-à-d. au lendemain de l’élection. « Nous avions dû attendre que le public qui avait payé et réservé des tables soit enfin là. Je ne pouvais tout de même pas commencer alors que la moitié de mes pré-ventes n’étant pas là. Le grand problème aujourd’hui reste le non-respect des horaires par nos frères et sœurs africains. Vous leurs annoncez un début à 21h et ils se présentent deux heures plus tard. » Nous explique un peu désabusée Sheney Makengele, organisatrice de la soirée.

 Une fois la soirée lancée, il a fallu faire face à l’affluence des spectateurs. Victime de son succès Beauty Events & Agency n’avait pas prévu un si grand nombre de spectateurs. En effet, une centaine de personnes n’ont pu assister à l’élection.  « Comment peut-on organiser une élection Miss RDC France dans une si petite salle sachant le nombre de congolais qu’il y a  à Paris ? » lance une congolaise mécontente de se retrouver devant la porte avec le vigile qui lui interdit l’accès.

Une Miss Contestée

Elles étaient apparues en tenue traditionnelle dansant le Mutuashi (NDLR : danse congolaise). Puis le clou de la soirée, le traditionnel maillot de bain, le tailleur en pagne et pour finir la robe de soirée. A chaque passage les supporteurs des unes et des autres se faisaient entendre afin d’influencer les membres du jury. A l’annonce du numéro de la miss gagnante, la numéro 1, la salle s’est divisée en deux camps sur la désignation du lauréate.

Pendant que la nouvelle miss RDC France 2012, Belavanie Milongo savourait sa victoire, d’autres avaient déjà pris le chemin de la critique. « Moi je suis dégoûté, dégoûté… Elle n’a jamais fait les sélections comme nous, nous avons eu à la faire. Elle débarque et on lui donne la couronne ce n’est pas normal. Il y a de la triche » lance une perdante.

La suite des attaques contre l’organisation et surtout contre Belavanie Milongo va se faire sur la page Facebook Miss RDC France officiel. La demoiselle se retrouve vite discréditée et va vivre l’inimaginable lors qu’on finit par affirmer qu’elle ne serait pas de la RDC mais du Congo voisin. L’imposture serait aussi l’une des vertus de la RDC, me dit-on !

Il est vrai aussi que la conscience collective des Congolais est touchée par les dernières élections présidentielles du novembre en RDC et qu’on voit les tricheurs et la tricherie partout !

Obligé de s’expliquer Sheney Makengele, organisatrice de la soirée nous dit : « C’est vraiment incroyable le mal qu’on peut se faire entre nous. Je suis la seule à connaître mot à mot le contenu du règlement de mon évènement. Il est bien noté que pour être candidate il faut avoir un de parent originaire de la RDC. Oui le père de Belavanie Milongo est du Congo-Brazza mais sa mère et bien de la RDC. »

Très remontée contre ces attaques elle poursuit : « Mais c’est quoi le problème ? Allaient-ils dire la même chose si c’était une Franco-Congolaise qui avait gagnée ? Ou ils allaient s’émerveiller devant la métisse ? Vous savez quoi ? La mère de Belavanie est très très choquée. Elle m’a contacté pour me présenter son acte de naissance et celui de sa fille. Vous trouvez ça normal d’en arriver à ça ?»

Melavanie Milongo est bien la gagnante de cette élection 2012 et personne ne pourra changer ce résultat. Le jury a fait son choix et cela doit être respecté.

 

Roger Musandji

 

httpvh://www.youtube.com/watch?v=SiAiEVRdPDA

httpvh://www.youtube.com/watch?v=DVYlV7R7y8U


Tags assigned to this article:
Melavanie MilongoMiss RDC France 2012

Related Articles

L’Union africaine réintègre le Mali, sept mois après le coup d’Etat

L’Union africaine a décidé mercredi de réintégrer le Mali en son sein, après avoir suspendu ce pays en raison d’un

Assemblée Parlementaire de la Francophone: 6 personnalités décorées

La 39eme Assemblée Parlementaire de la Francophone [APF] qui se tient en ce moment à Abidjan, a reconnu le mérite

Une question à Patrick Mbeko

Un compatriote m’a posé cette question:  » Patrick, avec tout ce que tu dis sur Tshisekedi, penses-tu qu’il aime vraiment

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Laisser un commentaire