Mme Simone Gbagbo hospitalisée suite à une « baisse de son taux de glycémie » (parquet)

L'épouse de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo|AFP

L’épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo|AFP

L’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, jugée pour « crimes de guerre et crimes contre l’humanité », a été hospitalisée depuis vendredi suite à un « malaise » provoqué par une « baisse de son taux de glycémie », a indiqué le procureur général de la Cour d’Assises d’Abidjan, Ali Yéo, dans un communiqué lu à la télévision nationale.

Selon le Conseil de Mme Gbagbo, ce « malaise dont elle a été victime était lié à une insuffisance de sa prise en charge par le gouvernement » et son état de santé est le « résultat d’une privation de soins médicaux ».

« Le parquet général s’insurge contre les allégations du Conseil de Mme Gbagbo », car elle a « depuis son séjour à Odienné », localité du nord-ouest ivoirien, où elle a été incarcérée après la chute de l’ex-pouvoir, et « jusqu’à ce jour (elle est) suivie par ses médecins personnels », souligne le communiqué.

Absente à l’audience lundi, à la suite d’un « malaise » survenu vendredi, le parquet a admis l’ex-Première dame à être internée dans une clinique à Abidjan afin de lui « permettre un temps de convalescence », et fixé la reprise du procès au 11 juillet.

Déjà condamnée à 20 ans de prison ferme pour « atteinte à la sûreté de l’État », l’ex-Première dame comparaît à nouveau depuis le 31 mai en assises pour répondre des charges de « crimes de guerre et crimes contre l’humanité » survenus lors des violences postélectorales de 2010-2011.

Mme Gbagbo (67 ans), est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), mais le gouvernement ivoirien refuse son transfèrement estimant avoir les capacités de la juger de manière équitable sur son sol.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Simone Gbagbo

Related Articles

Côte d’Ivoire : Début de la crise de succession au sein du parti de Laurent Gbagbo

[dropcap font= »times »]C[/dropcap]e n’est plus un secret de polichinelle, les détenus pro-Gbagbo de la crise post électorale  bénéficie depuis le lundi

Les temps forts de la visite de Mohammed VI au Gabon, déclinés par le ministre gabonais des Affaires étrangères

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de la Francophonie, chargé du NEPAD, M. Emmanuel Issoze Ngondet,

Sénégal : Suspension des travaux de la revue technique du code électoral (officiel)

Le ministre sénégalais de l’Intérieur et de la Sécurité, Abdoulaye Daouda Diallo, a annoncé mercredi la suspension des travaux de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*