Nicolas Sarkozy annonce une plainte contre Mediapart

Nicolas Sarkozy annonce une plainte contre Mediapart

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy a annoncé lundi son intention de porter plainte cette semaine contre le site d’informations Mediapart à la suite d’informations, qu’il dément formellement, sur un soutien financier présumé de la Libye de Mouammar Kadhafi lors de sa campagne présidentielle de 2007.

« Nous déposerons plainte contre Mediapart », a déclaré le président candidat sur France 2, en dénonçant comme un faux le document publié par le site – une note de 2006 présentée comme émanant des services secrets libyens dans laquelle le régime de Tripoli déclarerait avoir choisi d’appuyer la campagne de Nicolas Sarkozy pour un « montant de cinquante millions d’euros ».

« Ce document est un faux grossier (…) tout simplement parce que les deux personnes en Libye censées avoir envoyé ce document et le recevoir l’ont démenti », a-t-il ajouté en accusant une nouvelle fois Mediapart d’être une « officine ».

« Vous croyez vraiment qu’avec ce que je lui ai fait, M. Kadhafi m’a fait un virement ? Pourquoi pas un chèque endossé, c’est grotesque », a-t-il encore dit.

Un des responsables libyens mis en cause, Bachir Saleh alors directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, a fait savoir dimanche via son avocat qu’il exprimait « les plus expresses réserves sur l’authenticité de la note publiée par Mediapart ».

Il a ajouté « n’avoir jamais été le destinataire d’un tel document et dément catégoriquement avoir participé à une réunion le 6 octobre 2006 au cours de laquelle un accord aurait été conclu en vue de déterminer les modalités d’un soutien financier à la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy ».

Dans un communiqué, Edwy Plenel, directeur et cofondateur de Mediapart, a indiqué dimanche que le démenti « tardif » de Bachir Saleh était « contredit par l’ensemble de nos révélations, qui sont à la disposition d’une justice indépendante ».

Nicolas Sarkozy a encore indiqué qu’il y avait « une partie de la presse, une partie des médias, notamment le site en question dont je me refuse à prononcer le nom, qui sont prêts à bidonner des documents ».

« Honte à tous ceux qui vont l’exploiter », a-t-il dit, en précisant que sa plainte serait déposée « avant la fin de campagne » présidentielle.

Reuters

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
francemediapartsarkozy

Related Articles

Guinée : retour de 30 expulsés de Belgique

28 Guinéens et 2 Sénégalais ont été expulsés de Bruxelles vers Conakry, en vertu d’un accord d’expulsion des sans-papiers signé

La RDC se débarasse de ses sacs plastiques

Dans de multiples pays africains, les sacs plastiques sont interdits pour réduire la pollution. Désormais c’est au tour de la

CNN ne montrera pas les dessins de Charlie Hebdo « offensants pour les musulmans »

Le directeur de la rédaction parle de « tensions entre liberté d’expression et respect pour les religions » Le géant américain de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*