Nigéria : L’Armée revient sur sa déclaration, la recherche des filles enlevées se poursuit

Nigéria : L’Armée revient sur sa déclaration, la recherche des filles enlevées se poursuit
Archives Photo: HCR/K. Mahoney

Archives Photo: HCR/K. Mahoney

Dans un communiqué rendu public, l’Armée nigériane est revenu sur sa première déclaration concernant la libération de la majorité des 129 jeunes filles élèves du lycée de Chibok, une localité située dans l’Etat de Borno, nord-est du Nigeria.

L’enlèvement intervenu lundi dernier est confirmé comme étant le propre de Boko Haram, le groupe islamiste terroriste très actif dans le nord du Nigéria.
Aux premières heures de l’enlèvement lundi, le porte-parole à la Défense nigériane, Chris Olukolade, avait déclaré que 107 lycéennes ont été libérées en plus de 14 autres qui se sont échappées des mains de leurs ravisseurs. Il avait précisé qu’après la libération des captives, seules huit élèves restent encore aux mains des ravisseurs.

Madame Asabe Kwambura, le proviseur du lycée public de Chibok avait pris le contre pied de cette déclaration en indiquant que la déclaration faisant état de la libération des élèves enlevées est fausse et que la majorité des filles est toujours portée disparue.

L’Armée a dû revenir sur sa déclaration à la suite de cette mise au point et a annoncé qu’elle laisse le soin à la direction du lycée et au gouvernement de Borno pour annoncer le nombre exact de personnes enlevées.

Les forces de sécurité et des groupes d’autodéfense s’activent à retrouver les élèves enlevées et certains parents ont entamé une recherche dans la forêt pour retrouver leurs enfants, mais l’initiative s’avère périlleuse pour eux en raison des activités de Boko Haram dans le milieu.

Toujours sur le même sujet, le Président nigérian Goodluck Jonathan a exprimé sa compassion pour les élèves enlevées et a annoncé la revue de mesures de sécurité dans le nord du Nigeria.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

 


Tags assigned to this article:
nigeria

Related Articles

Nigeria: Boko Haram revendique des attentats à Lagos et Abuja dans une vidéo

Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, a revendiqué les attentats perpétrés le 25 juin à

Nigeria: plus de 30 morts dans l’attentat à Yola

Plus de 30 personnes ont été tuées mardi par l’explosion d’une bombe dans la foule dans la ville de Yola,

Boko Haram revendique l’attaque de Baga, les pays voisins du Nigeria menacés

Boko Haram a revendiqué mardi soir la sanglante attaque de la ville de Baga, alors que le Nigeria et ses

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*