Obama appelle Morsi à protéger les principes démocratiques en Egypte

Obama appelle Morsi à protéger les principes démocratiques en Egypte

Le président américain, Barak Obama, a appelé son homologue égyptien, Mohamed Morsi, à protéger les principes démocratiques dans son pays, mardi lors d’un entretien téléphonique entre les deux hommes, a révélé un porte parole de la Maison Blanche.

 

M. Obama a « salué la prédisposition de M. Morsi à être le président de tous les Egyptiens, y compris les femmes et les adeptes de toutes les religions », a indiqué ce porte parole.

 

Il a ajouté que le président américain a exhorté le président Morsi et tous les groupes en Egypte à œuvrer pour parvenir à un consensus et impulser le processus de mutations politiques.

 

Sur le plan intérieur, le Front de salut national (FSN) qui regroupe le gros de l’opposition en Egypte a annoncé son boycott des prochaines élections parlementaires pour marquer sa protestation contre une Loi électorale « taillée à la mesure des intérêts des Frères musulmans » auxquels appartient l’actuel rais.

 

Ces élections qui consistent à choisir les députés de la chambre basse du Parlement se dérouleront en 4 étapes à partir de fin avril jusqu’à fin juin prochains.

 

D’un autre côté, le président Morsi a dirigé mardi au Caire une séance de dialogue à laquelle ont pris part les islamistes, de petits partis politiques ainsi que des indépendants.

 

« Je continue à appeler tout le monde au dialogue et je souhaite que les chers frères ne se trouvant pas parmi nous aujourd’hui veuillent bien nous rejoindront ultérieurement pour exprimer leurs observations sur les recommandations relatives aux garanties d’élections » libres et transparentes, a-t-il lancé à l’ouverture de la réunion diffusée en direct à la télévision.

 

Par ailleurs, les trois églises d’Egypte : l’orthodoxe, la catholique et l’anglicane, ont fait savoir qu’elles ne participeront pas aux séances de dialogue convoquées mardi par le président Morsi.

 

© APA / ODA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
barak obamaMohamed Morsi

Related Articles

Belgique : L’expulsion collective de 19 Congolais fait réagir des associations de réfugiés

  La Belgique a décidé, mardi, d’expulser 19 Congolais accusés d’être en séjour illégal. Une expulsion collective qui fait grincer

Tunisie: pour Ghannouchi, Valls a « insulté » le pays

La France est « le pays qui comprend le moins l’islam et les Tunisiens », et ces derniers se sont sentis « insultés »

Le Maroc accueillera une «ville industrielle» chinoise

Le Maroc a signé une convention avec le groupe chinois Haite pour l’édification d’une « ville industrielle » près de Tanger (nord),

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*