Ouganda : La population manifeste son soutien au président pour la loi anti homosexualité

Ouganda : La population manifeste son soutien au président pour la loi anti homosexualité

Le président ougandais Yoweri Museveni

Le président ougandais Yoweri Museveni

Les différents leaders religieux ont appelé lundi les ougandais dans les rues des milliers d’Ougandais qui ont défilé autour du président Yoweri Museveni. La manifestation est destinée à remercier le chef de l’Etat d’avoir promulgué une récente loi, très critiquée à l’étranger, durcissant la répression de l’homosexualité en Ouganda.

« Merci d’avoir sauvé l’avenir de l’Ouganda », pouvait-on lire sur des pancartes tenues par les manifestants, qui ont marché dans les rues de Kampala.

Des manifestants ont entonné des chants contre l’homosexualité, alors que des pancartes interpellaient directement le président américain. « Obama, nous voulons des échanges commerciaux, pas l’homosexualité », peut-on y lire.

Le président ougandais Yoweri Museveni a indiqué devant les manifestants qu’il était contre l’homosexualité qui a, selon lui, des répercussions sur la santé, ainsi qu’au sexe oral, qu’il avait déjà accusé de transmettre des vers. « Du sexe oral! La bouche est faite pour manger, pas pour cela », a-t-il précisé. « Les Européens nous menacent de couper l’aide parce que nous sommes paresseux.Produisons de la richesse, comme ça nous n’aurons pas à mendier « , a déclaré M. Museveni devant les manifestants.

On se rappelle qu’en fin février, le président Museveni avait promulgué une loi qui criminalise la promotion de l’homosexualité et rend obligatoire la dénonciation des homosexuels. Les relations homosexuelles étaient déjà passibles de la prison à perpétuité en Ouganda, où l’homophobie est largement propagée par les très influentes Eglises évangéliques.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a comparé cette législation ougandaise à celles promulguées sous l’Allemagne nazie et durant le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

Du côté de l’opposition l’on accuse le président Museveni, au pouvoir depuis 1986, d’avoir promulgué la nouvelle loi à des fins électoralistes en vue de la présidentielle de 2016, parce que la population ougandaise y étant très favorable.

Si la population approuve l’action gouvernementale, ce n’est pas du tout le cas à l’étranger où plusieurs bailleurs ont gelé une partie de leur aide à l’Ouganda, dont 20% du budget annuel, établi à environ 12 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros) pour 2014, dépend de l’aide internationale.
Même le Parlement européen a réclamé récemment des sanctions économiques contre l’Ouganda.

© Oeildafrique.com

 

 


Tags assigned to this article:
homosexualitéOuganda

Related Articles

Sommet UA: les chefs d’Etats impuissants face à la tragédie des migrants

Casse-tête de l’Europe, la tragédie des migrants africains noyés en Méditerranée n’a suscité jusqu’à présent qu’un hommage apitoyé de l’Union

La nuit africaine: Les images qui attestent de l'échec

Pour les organisateurs cette nuit a été une réussite totale. Pour les organisations panafricaines qui avaient appelés au boycott, la soirée a été un échec pour les organisateurs.

Malawi: l’annulation du vote est illégale, dénonce le rival de la présidente

La Constitution du Malawi n’autorise pas la présidente Joyce Banda à annuler les élections présidentielle et législatives du 20 mai,

3c ommentaires

Espace commentaire
  1. AYINA Germain
    AYINA Germain 1 avril, 2014, 15:44

    Je pense que l’Afrique n’est pas obligé de faire comme l’Europe ou les USA qui ont adopté la loi autorisant l’homosexualité J’estime que ces continents n’ont pas le droit de contraindre le contient africain à faire comme eux; C’est évident que en Afrique il existe des homosexuels qui sont encore cachés, c’est déjà mieux de la sorte. Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’ élaborer une loi qui leur donnerait plus de droit dans la société par ce qu’en Afrique l’homosexualité est un acte dégradable et humiliant.

    Répondre à ce commentaire
  2. jacques
    jacques 1 avril, 2014, 15:55

    Oui, LES AFRICAINS DOIVENT ABSOLUMENT PROTÉGER LEURS TRADITIONS. L’HOMOSEXUALITÉ N’A PAS DE PLACE EN AFRIQUE CAR ELLE PLACE L’HOMME CRÉÉ A L’IMAGE DE DIEU AU NIVEAU DES BÊTES SAUVAGES. DIEU A DÉJÀ FUI L’OCCIDENT. IL EST EN AFRIQUE ET QUELQUE PEU EN ORIENT.

    Répondre à ce commentaire
  3. alves
    alves 1 avril, 2014, 17:43

    je ne comprend pas pourqoui ces europeens et amiricain continues a nous dictée leurs loi comme il le veul nous ne somme pas a l’epoque collonail . c’est fini sa . qu’il nous laisse tranquille . comment peut ton demande a une personne qui ce dit croyant d’acepter un acte qui sont pas reconnue par sa religion . mais aussi une acte contrenature . ne laissons pas cet terrei a ces personnes qui pense que l’argent peut tout acheter il veulent perfidire le monde qu’il ces limite en europe . en afrique la dignité et importante car elle fait partie de notre education et des valueurs culturel

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*