Papa Wemba élèvé au grade de commandeur de l’ordre national Ivoirien

Papa Wemba

Artiste africain emblématique et haut en couleur, roi de la rumba congolaise, Papa Wemba est mort sur scène après s’être effondré en plein concert.|AFP

L’artiste congolais, Papa Wemba, a été élevé mercredi à Abidjan en qualité de commandeur de l’ordre national ivoirien, quatre jours après son décès survenu lors d’une prestation à la 9e édition du FEMUA, dont il était le parrain.

« J’ai l’honneur donc de déclarer Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba au nom du président de la République, nous te faisons commandeur de l’ordre national de Côte d’Ivoire à titre posthume », a déclaré  le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman.

Il s’agit de « la reconnaissance du mérite » de « notre frère Papa Wemba dans l’ordre national », a dit, avant d’inviter Maman Amazone, l’épouse de l’artiste à récupérer les insignes de son grade.

Plus de 4.000 personnes, amis, parents, artistes et des mélomanes étaient rassemblés dans la salle Anoumabo du Palais de la Culture de Treichville (Sud Abidjan), pour dire adieu à la légende planétaire.

Peu avant l’hommage musical, il a été procédé à la levée du corps du roi de la rumba, à Ivosep (pompes funèbres), en présence du Premier ministre ivoirien Kablan Duncan et des membres du gouvernement.

Il y avait de l’émotion dans l’air. « Je suis en deuil, je n’ai rien à dire », lance NST Cophie’s, artiste ivoirien, venu prendre part à la grande veillée artistique en hommage au « roi de la sape ».

Jeudi, la dépouille de Papa Wemba devrait être rapatriée en RDC, via un vol affrété par l’Etat ivoirien.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
artistecote d'ivoirekinshasamortpapa wembaRDC

Related Articles

Bonjour Afrique

Voici la rubrique « Bonjour, Afrique » avec Xinhua: 16/04/2012 Khartoum met en garde le Soudan du Sud contre tout dommage causé aux

Sahel: Ban veut la libération des otages, Hollande soutient une action au Mali

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a réclamé mardi la libération « immédiate » des otages français retenus au Sahel, à

Francophonie: Dioncounda Traoré retire sa candidature au poste de secrétariat général

  Dioncounda Traoré qui avait déposé son dossier de candidature au secrétariat général de la Francophonie depuis le 31 juillet,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*