Quand les politiques congolais s’achètent une popularité sur les réseaux sociaux: le cas de Francine Muyumba

Certaines personnalités politiques congolaises tricheraient-elles afin de gonfler leur popularité sur Twitter en achetant des followers ? C’est en voulant établir un classement des personnalités politiques congolaises les plus populaires sur Twitter que nous nous sommes aperçus de certaines curiosités.

En effet nous avons analysé plusieurs comptes Twitter de personnalités politiques congolaises connus dont ceux de Moïse Katumbi, Martin Fayulu mais c’est principalement celui de Francine Muyumba qui a attiré notre attention. Âgée de 30 ans et originaire de Bukavu dans le Sud-Kivu, est présidente de l’union panafricaine de la jeunesse. Un organe de coordination des organisations de jeunesse au niveau National, Régional et Continentale en Afrique.

À la date du 31/07/2017 les comptes réseaux sociaux de Francine Muyumba cumulent à 916 000 followers pour Twitter et 526 044 pour sa page fan Facebook ce qui fait d’elle la personnalité politique congolaise la plus suivie sur les réseaux sociaux. Cela la place devant des poids lourds politique tels que Moise Katumbi, Martin Fayulu. Et sur Twitter elle est même la deuxième personnalité congolaise la plus suivie derrière le rappeur Maitre Gims mais devant Fally Ipupa.

Cette surprenante notoriété (dépassant sportifs et musiciens) pour une personne opérant dans un milieu loin des projecteurs et dont la popularité ne rivalise pas avec certains poids-lourds du milieu politique congolais a amené la rédaction d’œil d’Afrique à enquêter.

En analysant son compte twitter, nous avons relevé plusieurs irrégularités dont les suivantes : Entre le 17/07/17 et le 26/07/2017, le compte twitter de Francine Muyumba est passé de 765 000 à 845 000 followers, soit une augmentation de 80 000 followers en l’espace de 9 jours !

Captures d'écrans compte Twitter Muyumba

Au 31/07/17, il cumule même à 916 000 followers soit 71 000 de plus qu’il y a 5 jours. Si l’on fait le calcul Francine Muyumba a gagné 151 000 followers en l’espace de 15 jours.

Captures d'écrans compte Twitter Muyumba

Ce qui est étonnant lorsque l’on connait la difficulté à conquérir une audience sur Twitter. De plus cette augmentation du nombre de ses followers ne fait pas suite à une multiplication du nombre de partage (retweet) d’un de ses tweets. En effet durant cette période aucun des tweets publiés par @muyumba n’a dépassé les 287 retweets donc rien de naturel n’explique ce soudain pic de followers. Tout porte donc à croire que cette augmentation n’est dû qu’à de l’achat de followers ce qui peut s’apparenter à une tricherie dans le but de paraître plus populaire qu’on ne l’est vraiment.

Ensuite une analyse de son compte twitter @muyumba grâce au service en ligne Status People qui permet d’identifier les faux comptes twitter a donné le résultat suivant :
-70% de faux comptes twitter
– 26% de comptes inactifs
– 4% de comptes valides (actifs)

Faux comptes followers Muyumba

Un balayage approfondi a également permis de repérer les abonnées suspects. Pour estimer qu’un compte Twitter est suspect, il doit cumuler au moins deux des critères suivants :

– Le compte a plus de 2 mois et a toujours une photo de profil par défaut
– Plus de 90% des tweets sont des retweets
– Le compte n’a jamais tweeté
– Plus de 30% des tweets utilisent des mots fréquents dans les spams 
(« diet », « make money », par exemple)
– Exactement le même tweet a été publié plus de 3 fois

La majorité des abonnées du compte @muyumba présentent les caractéristiques précités, de plus lorsque l’on étudie leur localité l’on voit qu’ils proviennent principalement de pays en Asie ce qui est étonnant pour une personnalité congolaise.

 

Il est vrai que l’achat de followers ou de fans sur Twitter, Facebook ou Instagram n’est pas un phénomène nouveau ni congolais. Plusieurs personnalités politiques ou autres people se sont déjà fait épinglés après avoir eu recours à l’achat de notoriété sur les réseaux sociaux. L’exemple du compte Twitter de Francine Muyumba est pertinent parce qu’il révèle les lacunes de certains politiques congolais en terme de communication. La course à une popularité fictive sur les réseaux sociaux est privilégié au détriment d’actions concrètes sur le terrain et cela les pousse à utiliser ce genre de procédés malhonnête. Le compte Twitter de @muyumba illustre parfaitement tout ce qu’il ne faut pas faire sur les réseaux sociaux parce qu’à l’heure d’internet tout est vérifiable. Utiliser l’achat afin de gonfler artificiellement et de façon ridicule son nombre d’abonnés.

Si Francine Muyumba est en haut des comptes ayant le plus de faux abonnés, il est à noter la présence dans ce classement de Moise Katumbi (@moise_katumbi), Freddy Matungu (@congocheri) et de Aubin Minaku (@MinakuAubin) qui ont un grand nombre de comptes inactifs ou de faux comptes sur Twitter.

Katumbi faux comptes Twitter

Oeil d’Afrique


Tags assigned to this article:
facebookFrancine Muyumbapolitiquetwitter

Related Articles

Côté d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé seront jugés ensemble par la CPI

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mercredi 11 mars qu’elle jugerait l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et l’ex-chef de milice

Wade a oublié son enveloppe de vote

C’est le président Wade lui même qui l’a signalé au président du Sénat Pape Diop avant de retourner prendre l’enveloppe

Congo : Sassou N’Guesso convoque un référendum pour le 25 octobre

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, a convoqué le référendum pour le 25 octobre 2015 en vue de l’adoption d’une

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*