Procès Karim Wade: L’audience suspendue jusqu’au 18 août prochain

Procès Karim Wade: L’audience suspendue jusqu’au 18 août prochain

Karim Wade

Karim Wade à son arrivée le 31 juillet 2014 au tribunal à Dakar | AFP

Au terme de quatre jours d’audience, mercredi au palais de justice de Dakar, le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) Henry Grégoire Diop a suspendu l’audience du procès de Karim Wade et ses co-accusés jusqu’au 18 août prochain. A la reprise, la cour livrera son délibéré sur l’exception d’incompétence soulevée par la défense.

Le procès de Karim Wade va se poursuivre le 18 août prochain. Au cours des deux derniers jours d’audience à Dakar, les débats ont essentiellement tourné autour de la question de la compétence de la CREI à juger M. Wade. La défense de Wade-fils estime que la CREI doit se déclarer incompétente à juger l’ancien ministre. Elle indique que le jugement de leur client doit dépendre de la Haute cour de justice, parce que ce dernier «doit bénéficier d’un privilège de juridiction en tant qu’ancien ministre».

La décision de Henry Grégoire Diop de suspendre l’audience doit permettre à la Cour d’étudier et de rendre le délibéré sur les exceptions de nullité soulevées aussi bien par les avocats de Karim Wade que ceux de la partie civile.  

Ancien ministre de l’Energie, des Transports aériens et des Infrastructures de 2009 à 2012, Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade est poursuivi pour enrichissement illicite sur une fortune évaluée à 117 milliards francs CFA. Il est en prison depuis avril 2013.

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
Karim Wade

Related Articles

La BAD lance l’autoroute de l’information en Afrique

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment lancé un ambitieux programme qui vise à améliorer de façon substantielle la

Guinée : les élections législatives reportées au 28 septembre

Les élections législatives prévues mardi en Guinée ont été reportées au 28 septembre pour permettre de procéder à des ajustements,

Maroc: Opération coup de poing ant-terroriste, une cellule djihadiste démantelée

La brigade nationale de la police judiciaire marocaine, en étroite collaboration avec la direction générale de la surveillance du territoire,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*